Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 avril 2015 6 25 /04 /avril /2015 08:25
Jean Marie toujours vert... et noir

Partager cet article

Published by KARAK - dans dessin
commenter cet article
15 avril 2015 3 15 /04 /avril /2015 11:27
Petit Best-off de 2008
Petit Best-off de 2008
Petit Best-off de 2008
Petit Best-off de 2008
Petit Best-off de 2008
Petit Best-off de 2008
Petit Best-off de 2008

Tout ça pour vous faire oublier que je serai absent pour quelques jours..

Partager cet article

Published by KARAK
commenter cet article
13 avril 2015 1 13 /04 /avril /2015 16:42
Bientôt sur vos écrans
Bientôt sur vos écrans

Bon d'accord Saint Brés c'est pas une capitale, mais bon c'est quand même sympa. On a vérifié y a pas des Kouachi là-bas! On va montrer à nos chères têtes blondes comment on dessine. On va semer des petites graines de moqueries et d'humour. Et on va s'exposer à la critique avec mes deux complices Ramirez et Délirius

A ce sujet je vous rappelle que "la connerie 2" notre oeuvre collective est toujours en vente au prix modique de 10 euros, port et dédicace compris. Laissez-moi un com et je vous donne la marche à suivre..

ALORS QU'EST-CE QUE VOUS ATTENDEZ POUR QUE JE DEVIENNE RICHE???

Partager cet article

Published by KARAK
commenter cet article
12 avril 2015 7 12 /04 /avril /2015 06:11
Le torero de Béziers

Partager cet article

Published by KARAK - dans dessin
commenter cet article
11 avril 2015 6 11 /04 /avril /2015 11:42
Famille Le Pen: Le grand père

En fait qu'est-ce qu'on lui reproche au vieux? De dire et répéter ce qu'il a toujours dit. D'être raciste, antisémite, révisionniste, Pétainiste, homophobe, nostalgique de la gégène? Non on lui reproche de soulever le tapis où toutes ces saloperies étaient cachées. Que l'étiquette extrême droite a seulement été relookée version proprette. Que la bête s'est transformée en belle, enfin belle... Les amis de Marine crient au scandale! le vieux a révélé le secret de Polichi-schnell Mais pas con, l'ancêtre, c'est lui qui a le pognon et sa petite fille et il rêve de chanter "Maréchal, nous voilà!"

Partager cet article

Published by KARAK - dans dessin
commenter cet article
11 avril 2015 6 11 /04 /avril /2015 06:56
Le sapin de la mort (fin)

LE SAPIN DE LA MORT (Fin)

Cinquante ans après je reviens, avec dans chaque main mes deux chérubins de petits enfants. Cinquante ans d'absence, mais le souvenir intact. Le village a changé, là où poussaient les choux, les artichauts, les fleurs de culture, des lotissements exposent leurs murs de clôtures et leurs maisons cachées derrière, bien rangés, bien propres, bien tristounets. Le cœur du village n'a pas trop changé, il a rétréci. Tout ce que mes yeux d'enfant voyaient immense n'a rien de spectaculaire. J'ai craint de ne pas retrouver mon école et le parc, mais rien n'a été démoli. Le portillon donne toujours sur l'allée pour y accéder, une allée rétrécie elle aussi. Le parc de mon enfance n'est, en fait, pas plus grand qu'un square, d'ailleurs il est aménagé en jardin d'enfants. Les miens ont lâché mes mains et sont partis à l'abordage des structures. Et là tout proche, le sapin de la mort les couve de son ombre violette. Il n'a pas changé, lui, il a poussé en même temps que moi. Je m'approche, je lui dis bonjour "salut vieille branche". Et je me souviens des histoires que je me racontais en le faisant parler. Mes deux loustics viennent me rejoindre, ils ont repéré les moignons de branche qui vont les aider à monter. Je vais pas leur interdire ce que je faisais à leur âge, quand même?. Ils disparaissent dans la ramure, engloutis par ce géant vert. Je vais m'asseoir en les attendant, les laissant savourer cet instant.. Une dame passe avec ses enfants et j'entends l'arbre glousser comme à l'époque. Seule l'enfance est éternelle…

J'appelle mes deux petits singes, qui dégringolent agilement pour venir me prendre la main spontanément. A peine avons-nous fait quelques mètres qu'ils me tirent sur les bras:

-Papy on a un secret à te dire.

Je me baisse et comme par enchantement le décor redevient celui de mon enfance.

-Alors ce secret?

-Tu sais, l'arbre nous a parlé de toi…

J'ai alors senti une marée profonde m'envahir, une marée d'équinoxe, un tsunami d'émotions. Je me suis redressé pour éviter que ma tête n'explose comme un bouchon de champagne, l'écume des souvenirs a jailli de mes yeux, des larmes ont coulé, des larmes oui, mais des larmes sucrées..

Partager cet article

Published by KARAK
commenter cet article
7 avril 2015 2 07 /04 /avril /2015 18:53
Chiche!

Partager cet article

Published by KARAK
commenter cet article
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 16:56
EELVons le débat..

Partager cet article

Published by KARAK - dans dessin
commenter cet article
4 avril 2015 6 04 /04 /avril /2015 18:47
France Info: Tenez bon!

Partager cet article

Published by KARAK - dans dessin
commenter cet article
3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 15:58
Le sapin de la mort.. (1)

"Quand j'étais petit, je n'étais pas grand

J'allais à l'école chez Monsieur Bertrand

On me mettait des culottes, j'y caguais dedans

On m'en mettais d'autres j'en faisais autant"

Je chantais cette comptine sur le chemin de l'école. Le midi je mangeais très vite et je partais bien en avance pour mon rendez-vous secret. Rendez-vous avec des copains? Non, pas avec des êtres mais avec un sapin. Mon arbre magique qui habitait le petit parc qui jouxte l'école. Quelques platanes, des buissons, des roseaux et le "sapin de la mort" comme l'appelaient les grands du cours moyen. Il n'était pas franchement impressionnant, seulement on lui avait coupé toutes ses branches basses à une dizaine de centimètres du tronc, ce qui permettais facilement de grimper dedans. Là, à l'abri de sa ramure, invisible du sol, je pouvais très bien voir ce qui se passait en bas, sans être vu. Je lui demandais pourquoi les grands l'appelaient le sapin de la mort, alors naturellement il m'expliqua." Un jour, ils sont montés à plusieurs dans mes branches, mais cette fois ils ont voulu aller à ma cime. Il ont failli me casser en deux ces garnements, j'ai plié le dos, puis tellement plié la tête qu'ils se sont retrouvés au dessus du vide. Et ils ont eu très peur, depuis, j'ai mauvaise réputation." Je lui demandais aussi si il voyait des fées en robes vaporeuses ou des farfadets à barbe fleurie. "non, mais regarde la casquette bleue, tu vas rire". Je la connaissais bien cette casquette, c'était celle d'Octave, le garde champêtre. Sa casquette cahotait comme lui, à la guerre il avait échangé un bout de mollet contre un éclat d'obus. Mauvaise pioche. Il marchait de travers, même quand il portait le drapeau des anciens combattants. Là, il venait de se planter devant le tronc du platane il déboutonna sa braguette et se mit à pisser abondamment. Une fois la secousse finale terminée il referma la boutique et lâcha un pet monstrueux! Un pet de mousquetaire! Le fou-rire me prit et mon arbre s'agita pour en masquer le bruissement. C'était un arbre magique...

Puis j'ai quitté mon village, mes lézards et mon arbre pour aller vivre dans une banlieue sans le moindre bosquet.. A suivre.

Partager cet article

Published by KARAK
commenter cet article

Qui C'est Celui-La ?

  • : Le blog de KARAK
  • Le blog de KARAK
  • : Dessins d'actu, de presse, d' humour .. Chroniques lunaires.. Dieu à temps perdu
  • Contact

BIENVENUE ICI ET MAINTENANT

 

img332

Ici, tout est gratuit. Tu peux te servir des dessins, des textes pour illustrer ton blog, ton tract, ton fanzine, ta chambre à coucher, tes chiottes... Tu peux aussi aller sur mon second blog, best of de mes dessins: 

   Best of karak

La contrepartie c'est de me faire un peu de pub. Bien sûr, si tu es un pro de l'édition ou si tu as de l'argent à parier sur une bourrique tu peux acheter, ça paye mes crayons... Mais l'important c'est que tu regardes et que tu t'exprimes... 

Je prècise que je ne suis pas responsable de la pub qui envahit l'écran et qui ne me rapporte rien mais me permet de tenir ce blog gratuitement..

Ma Biographie

1951-20...
(champion du monde de la bio la plus courte)

Made in Karakie

 

 

 

Couv pour Karak (1)

Le premier tome a eu un franc succès et est épuisé mais la connerie non, alors on remet ça. Voilà donc la deuxième couche qui ne sera pas en vente dans les bonnes librairies ni les mauvais supermarchés.  (60 pages couleur) Prix: 10 euros port compris Pour acheter tu me laisses un com et prépares la monnaie..

 

 

 

livre-karak.jpg


Acheter une oeuvre d'art pour 8 euros c'est possible!
La preuve, mon bouquin ! Tu m'envoies un mail avec tes coordonnées et tu le reçois chez toi,
au chaud. T
ranquille !

Tous ceux qui l'on lu ne le regrettent pas, les autres si..
Pour les sceptiques lire les com dans la rubrique
Mon bouquin

st karak copie22