Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 05:11

img364.jpg

Repost 0
Published by KARAK - dans dessin
commenter cet article
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 06:56

img363.jpg

Hier j'étais à la manif avec un gars qui devait participer à la flottille: un avocat belge. Comme terroriste on nous a habitué à plus caricatural. Et comme la caricature c'est un peu mon truc, je pratique aussi.

Repost 0
Published by KARAK - dans dessin
commenter cet article
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 10:14

 

Tout a commencé avec ces oiseaux qui ont fait leur nid sous la charpente de la terrasse. Pas farouches, ils ont bâti leur foyer contre la maison. Ce sont des queues rouges, des habitués de la location urbaine.  J'ai posé l'échelle contre le mur et je suis allé voir, tous les jours, l'évolution de la situation, un peu comme tu vas voir ton courrier dans la boite aux lettres. Les œufs sont venus, se sont craquelés, et des gorges ouvertes  se sont tendues. Malheur! La maman oiseau a du se faire boulotter par un chat, bilan: le papa se crevait à nourrir les quatre bouches. Par solidarité masculine et paternelle, j'ai pris des aiguilles de pin, gratté mon compost, et offert des brochettes d'asticots à mes colocataires. Voraces! Les oisillons! Voraces mais reconnaissants. Dés qu'ils se sont jetés dans le vide pour s'envoler, ils sont venus se poser sur mon épaule. img040.jpg

Là, j'étais un peu inquiet pour les fourmis qui nichent dans mon cerveau (voir récit du 3 décembre 2009 –ben oui, il faut suivre-). Mais bon tu connais les fourmis, malines! Elles sont passées par le labyrinthe cartilagineux de mes pavillons auriculaires. Elles ne pouvaient pas passer par la bouche où niche mon lézard (épisode à lire en décembre 2010- il faut savoir anticiper aussi-). J'ai alors plongé mes pieds dans la terre du  jardin jusqu'à ce que de la moisissure puis des champignons me poussent entre les orteils. Les vers de terre me faisaient d'agréables chatouilles sous  la plante des pieds. Des abeilles venaient même butiner, autour de mon sexe, les fleurs du mâle. Mes amis m'avertissaient que je perdais le sens des réalités mais je n'écoutais que mes enfants/oiseaux. J'étais un peu dur de la feuille, c'est normal quand on devient arbre. Oui, je suis arbre maintenant! Ça me change peu. Le jour la tête dans les nuages, la nuit dans la lune. Et mon cher firmaman  me lit des histoires d'arbres à dormir debout. J'aurais pu vivre mille ans comme çà, mais les bûcherons sont venus. Qui prétend que c'est en bûchant qu'on devient bûcheron? Ceux-là étaient ignares et indélicats. Ils ont fait vrombir leurs tronçonneuses comme s'il s'agissait d'un départ de grand prix de formule 1. Puis sans ménagement pour la faune qui m'habitait, ils m'ont abattu.

Coupé en deux! La guillotine à l'envers, puisque ce sont mes mollets qu'ils ont sectionnés. J'ai comme seule satisfaction d'avoir fait gicler mon sang rouge et noir contre leurs barbes bleues. Un sang indélébile qui les tâchera longtemps, longtemps, longtemps, longtemps, longtemps, longtemps, enfin très longtemps quoi!

Repost 0
Published by KARAK - dans déjanté
commenter cet article
27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 12:06

En ce temps là, Karak dit à ses disciples : « Dans ma dernière évangile je vous ai demandé si img339.jpgvous vouliez que je continue » -Ha, -Heu ! –Hi hi ! –Ho ! –Hue !(les malheurs ne sont pas loin lorsque  les consonnes)  Karak comprit alors qu’il n’avait pas de disciples mais que des indiscipliné(e)s. Cela lui convenait, et il continua, malgré les croix en flammes dans son jardin, les gousses d’ail sur le portail et une excommunication latente de Burgos «  Jésus était donc le fils de Joseph qui n’était pas Dieu, mais plutôt une bête de sexe. Il était charpenté pour ça. Dans sa profession on l’appelait « la poutre » (et quand ça tournait mal avec le mari « la poutre d’escampette »). Pourquoi n’avoua-t-il  pas la supercherie (voir épisode précédent du 19 juillet 2009- ben oui j'ai de la suite dans les idées) à cette nunuche de Marie qui s'était écriée "mon dieu" pendant l'orgasme ? La réponse est simple, sachant qu’elle allait tout raconter à ses copines, cela lui ferait une bonne publicité. Toutes comprirent que Marie avait du sacrement mordre l’oreiller cette nuit-là. Autre preuve, Joseph signe son nom à la pointe de la croix d’un J qui veut dire Jésus. C’est la marque des familles humbles, porter les mêmes initiales que son père évite de refaire les broderies pour les draps du trousseau et l’enseigne de l’entreprise. Et un autre truc qui aurait du te percuter, et qui va apporter la preuve fatale, regarde le nom des apôtres : Mathieu, Marc, Luc, Jean, André, Jacques, Philippe, Simon, Thomas ! Que des noms bien de chez nous ! Et au milieu, Jésus et Judas. Des prénoms à coucher dehors ! On nous dit qu’ils s’aimaient comme des frères. Tu as pigé ! Joseph, Jésus, Judas ! Ce sont  les 3J, mais rien à voir avec les  galeries Lafayette, quoique coté commerce…

Repost 0
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 13:09

img347.jpg

Repost 0
Published by KARAK - dans Humour cyclo
commenter cet article
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 12:35

 

Faut-il réouvrir les usines closes?

Dis moi, ça ne te paraît pas étrange à toi, que dans cette période de crise où l'on parle sans arrêt de fermetures d'usines, de délocalisation, de transfert d'activité, on nous ressorte le dossier sulfureux des maisons closes? Que faut-il comprendre? Y a-t-il un lien entre les deux?. Pour démontrer que c'est une question de société et pour préparer le terrain, on nous dit que 70% des français seraient pour leur réouverture. Bien. Mais je suis sûr que si l'on demandait aux français s'ils sont favorables à une bonne augmentation de salaire, ils seraient capables de répondre oui à 90%! Les ingrats! En pleine crise! Et nos élites n'en feraient pas pour autant un problème de société.. . Mais je les vois venir avec leurs gros sabots de la reconversion d'emploi. Quel est le métier qui n'a pas besoin d'une grande qualification et qui peut rapporter très vite de l'argent? . Hé!Hé! tu as trouvé et sans paraphraser le grand Victor on pourrait dire "Chaque fois qu'on ferme une usine on ouvre un bordel".

img345

Mais si, c'est possible! Grâce à la pauvreté on a la main d'œuvre, il suffit d'organiser tout ça! Imagine l'argumentation: "Dans l'usine, vous vendiez vos bras, votre savoir-faire, votre intelligence pour satisfaire votre patron (qui vous a foutu dehors!) Là vous vous contenterez de louer une partie plus intime de votre individu ( il  vous foutra dedans) ". Tu as remarqué les circonvolutions pour ne pas dire "cul"? C'est ça la force du capitalisme, il ne dit jamais "on va vous niquer" comme disent les pauvres, il parle de dividendes des actionnaires, de modernisation, d'adaptabilité.. Là tu verras qu'ils parleront d'usines à amour. Mixte, bien sûr, les usines, il n'y a pas de raison d'exclure les garçons. Ce monde est très libéral quand il s'agit de gagner de l'argent. Et même peut-être penser aux mineur(e)s qui se partageraient entre curés et footballeurs. Puis pour faire passer la pilule, si j'ose dire, il suffirait de lancer l'idée que ça peut-être une entreprise nationalisée qui rapporterait assez de fric pour qu'on paye moins d'impôts. Du coup c'est 90% dans les sondages.

Le seul avantage que je vois à ça, c'est que le personnel aurait de sacrés arguments pour faire valoir leur retraite avant soixante ans.. Oh! Pas pour des raisons humaines, non, pour des raisons de productivité! L'offre et la demande! La grande loi de la liberté… d'entreprendre.

 

Repost 0
Published by KARAK - dans reflexions
commenter cet article
13 mai 2010 4 13 /05 /mai /2010 18:32

Mon blog sera en veille pour une dizaine de jours, je sais c'est long, mais je penserais à voir sur mon vélo... quoique.. En attendant come j'ai tout bien rangé dans les rubriques faites de la relecture ou des découvertes

A tchao!img345.jpg

Repost 0
Published by KARAK - dans dessin
commenter cet article
13 mai 2010 4 13 /05 /mai /2010 18:29

Mon DRH commence "Voilà, je connaissais bien Monsieur M, il était venu s'accuser de vol.."

-"COMMENT? VOUS LE TRAITEZ DE VOLEUR?" j'ai 40 de fièvre d'un coup!

-"Non, il avait pris des composants électroniques sur des platines qu'on apportait au ferrailleur. Non! mais c'est pour vous démontrer qu'il avait des problèmes psychiatriques! D'ailleurs il avait fait une dépression!"

J'entends le bruit de ma chaise qui claque contre le placard. J'entends hurler! Et je mets une seconde avant de me rendre compte que c'est moi qui gueule:

-"ESPECE DE POURRI! VOUS PARLEZ D'UN MEC QUI A PREFERE SE FLINGUER QUE REVOIR VOTRE TRONCHE DE TORSIONNAIRE!" Et j'en sors, j'en sors, je ne maîtrise plus ce que je dis! Ça sort comme d'un volcan, d'un furoncle plutôt, que du pus! que je lui balance en pleine gueule. Le cadre d'à coté est passé de cierge à cire liquide. Je claque la porte mais emporté par la rage je continue à gueuler. Je suis dans le couloir brumeux, je pleure je crois, les portes s'ouvrent et aux regards de mes collègues je comprends que je dois avoir une tête de forcené. Un copain me harponne par le bras et me calme.

"Tu le sais bien que ce sont des pourris?"

"Oui, mais pas à ce point"

img134.jpg

Je recroiserai mon DRH, ce jour là et je lui conseillerai de rester à 15 mètres de moi pour notre "intégrité physique". J'ai passé ma vie sans donner un coup de poing (j'en ai pris quand même) mais là je suis prêt à en distribuer, même si trente bons kilos nous séparent. Ce mec là m'a appris à haïr et je lui en veux encore aujourd'hui.

Je prends la décision de ne plus faire de dessins sur lui, je ne peux plus faire rire avec lui, même à ses dépends..

Voilà, la fin de cette saga, comme tu l'imagines la fin a été difficile à écrire.. Il me reste un épilogue plus jouissif à te raconter.. Patience..

 

 

 

Repost 0
Published by KARAK - dans DHR STORY
commenter cet article
12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 18:58

 img473.jpg

-Dis Karak! tu trouves normal de te proclamer Dieu alors que tu n'y crois pas?

-Justement je ne crois pas en moi non plus.. Et pourtant j'existe!

Repost 0
Published by KARAK - dans reflexions
commenter cet article
12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 18:08

C'est un lundi, je rentre de congés, je suis détaché au syndicat, le téléphone sonne, c'est une copine à la voix embrumée:"Bernard s'est suicidé!". Maudit lundi! Elle m'explique. Bernard devait rentrer de congés. Son absence les a inquiétés, c'était pas le genre à ne pas prévenir. Le DRH alerté a simplement dit qu'au bout de trois jours il risquait une procédure disciplinaire. Tout le service s'est mobilisé pour trouver un parent qui a fait la "macabre découverte" comme ont dit les journaux. C'était en été, et le corps était resté à la chaleur pendant deux ou trois jours. Sordide. Pire! à son enterrement, ses collègues de service étaient présents, mais personne de la hiérarchie. Ma copine est effondrée, elle me dit que personne, non plus, n'est venu les voir dans le service, qu'ils ne répondent pas au téléphone qu'ils sont en état de choc devant cette attitude.

Je vais les rejoindre. Bernard était célibataire, à peine 50 ans, moins peut-être, il était renfermé, un peu bileux ET SON SERVICE ALLAIT FERMER. Ce même service que le directeur avait félicité six mois plus tôt pour s'être investi et avoir réussi à faire fonctionner un logiciel de merde qui n'arrêtait pas de bugger. Résultat: "on délocalise, trouver vous du boulot" "allez vous vendre à d'autres chefs de service.." Quatre mois que ça durait, pas de propositions de la boite, le mépris total. Pire il est demandé au personnel, hyper compétant sur le métier, de l'apprendre à des collègues de Toulouse redéployés eux-aussi!

Je les rejoins, la salle comporte huit positions de travail, dont une est inoccupée, cette absence prend toute la place. Ma surprise vient de mes collègues qui culpabilisent. Ils n'ont rien vu venir. Je leur explique qu'ils étaient tellement en  souffrance eux-même que c'est normal de ne pas avoir remarqué que celle de Bernard était encore plus profonde. J'ai vraiment la rage de les voir endosser une responsabilité qui n'est pas la leur .

Mon portable sonne c'est le DRH

img134.jpg

 "Vous traînez dans les services, montez à mon bureau!"

-"Non, désolé, je suis en deuil, j'ai pas envie de vous voir"

-"C'est un ordre"

-"Je suis en détachement syndical tous les lundi, vous devriez le savoir, je n'ai pas d'ordre à recevoir de vous aujourd'hui."

-"Montez à mon bureau, c'est important"

-" A la bonne heure! Je vous demande pas de dire s'il vous plait! Je vais monter!"

La porte du bureau poussée, il m'attend, auprès de lui le cadre sup, du service en question, pale comme un cierge.

"Nous allons parler de monsieur Bernard M" je refuse de m'asseoir!

"C'est avec ses collègues qu'il faut en parler"

"on va y aller! Mais avant asseyez-vous, j'ai des choses à vous dire!"

Je pose une fesse sur la chaise, mais je sens que ça va tourner aigre.

Repost 0
Published by KARAK - dans DHR STORY
commenter cet article

Qui C'est Celui-La ?

  • : Le blog de KARAK
  • Le blog de KARAK
  • : Dessins d'actu, de presse, d' humour .. Chroniques lunaires.. Dieu à temps perdu
  • Contact

BIENVENUE ICI ET MAINTENANT

 

img332

Ici, tout est gratuit. Tu peux te servir des dessins, des textes pour illustrer ton blog, ton tract, ton fanzine, ta chambre à coucher, tes chiottes... Tu peux aussi aller sur mon second blog, best of de mes dessins: 

   Best of karak

La contrepartie c'est de me faire un peu de pub. Bien sûr, si tu es un pro de l'édition ou si tu as de l'argent à parier sur une bourrique tu peux acheter, ça paye mes crayons... Mais l'important c'est que tu regardes et que tu t'exprimes... 

Je prècise que je ne suis pas responsable de la pub qui envahit l'écran et qui ne me rapporte rien mais me permet de tenir ce blog gratuitement..

Ma Biographie

1951-20...
(champion du monde de la bio la plus courte)

Made in Karakie

 

 

 

Couv pour Karak (1)

Le premier tome a eu un franc succès et est épuisé mais la connerie non, alors on remet ça. Voilà donc la deuxième couche qui ne sera pas en vente dans les bonnes librairies ni les mauvais supermarchés.  (60 pages couleur) Prix: 10 euros port compris Pour acheter tu me laisses un com et prépares la monnaie..

 

 

 

livre-karak.jpg


Acheter une oeuvre d'art pour 8 euros c'est possible!
La preuve, mon bouquin ! Tu m'envoies un mail avec tes coordonnées et tu le reçois chez toi,
au chaud. T
ranquille !

Tous ceux qui l'on lu ne le regrettent pas, les autres si..
Pour les sceptiques lire les com dans la rubrique
Mon bouquin

st karak copie22