Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 décembre 2009 5 04 /12 /décembre /2009 07:43

Mais qu’est-ce qui a bien pu ressusciter Lazare, quels propos si vibrants l’ont poussé à se relever en faisant la nique à la mort ? Par quel vocable miraculeux en sommes nous arrivés là ?  Quel est cet étrange magistère ? (tu as remarqué comme je fais monter le suspense ? C’est tout un art ! je sais, je sais ! mais c’est aussi parce que cette seconde partie est ridiculement courte) . Devant le défunt, Jésus commença à gigoter un peu, à se hausser sur la pointe des pieds  et déclara : « Allez debout maintenant Lazare, il faut te lever tôt pour que tu travailles, le travail c’est la santé et la richesse. Tu vas  travailler plus pour gagner plus, travailler le dimanche et jusqu’à 70 ans, sinon tu seras rien d’important, il te faut gagner mon pain à la sueur de ton front. Sinon qu’est-ce que je fais, moi, fils de Dieu, je te laisse mourir à 50 ans ? sans Rollex ? comme un pov’con ? Allez casse-toi !» A ces mots, Lazare se leva et sortit du tombeau. « Miracle, miracle » cria la foule. Oui, bon, enfin, faut relativiser. Lazare était mort et son cerveau n’ayant pas été irrigué, il ne fonctionnait plus correctement, il était devenu neu-neu , escagacé de la comprenette, c’est pour ça que la recette a marché et lui avec. Il n’y a que les gens sans cervelle  à qui ces balivernes peuvent redonner un peu de vie. Jésus fêta sa victoire en allant se taper des godets dans la plus célèbre brasserie de Judée. Seul Judas tirait la gueule, Lazare l’avait couché sur son testament... Je sais pas mais j’ai l’impression qu’un message subliminal s’est glissé dans cette histoire à l’insu de mon plein gré… A l’insu de mon plein gré, si, si je le jure… sur la tête de Sarko !

Repost 0
4 décembre 2009 5 04 /12 /décembre /2009 07:22
Inutile d'aller faire la queue pendant des heures en ville pour acheter cher, un bouquin qui risque de faire doublon à celui ou à celle  à  qui vous l'offrirez . Là! vous avez  un livre que vous ne trouverez nulle part ailleurs, il vous sera envoyé à domicile avec une belle dédicace, pour seulement 8 euros. Imaginez les économies de CO2 que vous allez faire! C'est un livre écolo en fait, artisanal, et durable. Vous m'envoyer un mail avec vos coordonnées et vous l'aurez dans vos pantoufles pour Noël... Que demander de plus? que le livre soit bon! Ben là, si tu n'aimes pas ce que j'écris inutile d'acheter! sinon tu risques d'être surpris! Ah oui, j'ai pas précisé, mais c'est moi qui l'ai écrit avec mes petites mains  rieuses... et laborieuses.
Repost 0
Published by KARAK - dans mon bouquin
commenter cet article
3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 07:38

En ce temps là Jésus pestait : « Mon père a inventé le vin, l’alcool, la biture qui va avec mais pas l’Alka Seltzer ». il en était là de ces réflexions quand on vint lui dire que Lazare allait casser sa pipe. Tu parles comme il s’en foutait, il aurait donné son royaume pour une aspirine. Marthe insista et Jésus l’envoya paître, ce qui est normal quand tu es berger et que tu t’adresses aux brebis. Mathieu en rajouta une couche en proclamant qu’il ne fallait pas croire que le Lazare faisait toujours bien les choses. Il fit aussi un jeu de mot avec la gare Saint Lazare mais personne ne comprit puisqu’on avait pas encore inventé le train. Son mal de crane passé Jésus se rendit sur place. Merdre ! le Lazare était déjà mis en sépulcre avec la grosse pierre qui bouche le passage du tombeau. Marthe dit « je vais chercher le forgeron pour qu’il déplace la pierre » . Jésus se sentit vexé, il était vraiment gringalet, c’était même là l’origine de sa vocation. Au premier coup de marteau qu’il se mit sur les doigts dans l’atelier de son vieux, il décida de ne pas devenir travailleur manuel, il chercha un boulot de feignasse et comme les banquiers et les hommes politiques n’existaient pas et qu’empereur c’était déjà pris, il choisit prophète. 

Jésus, qui voulait gagner des millions de fidèles, fit appel à son joker,  son Dieu de père pour qu’il lui enseigne comment ouvrir le tombeau de Lazare. Après être entré en transe, il se positionna en face du tombeau et de sa voix la plus grave déclama : «  Sésame ouvre-toi ! ». rien ne se passa, il recommença, rien non plus. Enfin rien, si quand même, Dieu était écroulé de rire et se tapait sur les cuisses de la blague qu’il venait de faire. C’est son humour à Dieu, tu peux pas lutter, il a ça dans le sang, les trois clous au lieu de quatre pour la crucifixion, c’est lui, quand il demande à Abraham d’escaner son miston, c’est son humour, son coté Hara-Kiri. Et je te passe la peste, les guerres mondiales, les tempêtes etc. etc. Bilan c’est le forgeron qui dégagea la pierre. C’était le petit copain de Marthe et comme disait Mathieu, « c’est normal c’est Marthe au forgeron ». L’enclume ne lui passa pas loin du cigare. Bref, Jésus entra et deux minutes plus tard, Lazare ressorti vivant. En fait, je peux aujourd’hui te dévoiler la discussion que Jésus tint (du verbe tenir, pas du laurier) enfin aujourd’hui, non, demain sans doute.  

Repost 0
2 décembre 2009 3 02 /12 /décembre /2009 16:41
AÏE! AÏE! AÏE!;;Combien de couilles devra couper (se sont ses mots) Georges Big Brother Frêche. Une liste PS sans Frêche est-elle possible? Le PS ne fait pas ça par horreur du bonhomme (plébicité à plus de 60% par ses militants) Non! mais pense qu'au second tour aucune autre liste ne voudra fusionner avec la sienne.. Joyeux boxon dans la région!
Repost 0
Published by KARAK - dans dessin
commenter cet article
2 décembre 2009 3 02 /12 /décembre /2009 16:34
Lui, c'est Couderc, maire de Béziers, tête de liste UMP pour la région. Il cumule plus que Frêche, c'est pour dire! Il a trahi son ami (de 30 ans) Jeanjean, maire UMP de Palavas qui va présenter une liste discidente.. Joyeux boxon à droite mais à Gauche.. A suivre.
Repost 0
Published by KARAK - dans dessin
commenter cet article
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 08:15
Repost 0
Published by KARAK - dans garde à vue
commenter cet article
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 07:12

L’entame faite, j’attaque sur la Méga-décharge prévue, plus grosse décharge du bassin méditerranéen, superficie 40 terrains de foot, dix mètres de haut, possibilité pour SITA d’importer des ordures d’Espagne, et tout ça à l’orée d’un massif « protégé » et sur une nappe phréatique importante. Et ne voilà-t-y pas que mon Moure, me donne raison ! Lui qui n’as pas levé le petit doigt contre le projet ! C’est, bien sûr, un moyen de se débarrasser d’une question gênante. Alors je tire la seconde cartouche « Vous dites que vous agissez contre la raréfaction des bureaux de poste, mais localement quand on a mené la bataille on ne vous a pas vu, pas plus que lorsque le personnel manifeste ! »  « Vous m’avez pas vu parce que j’étais devant ! » « Désolé de vous contredire, mais en tant que secrétaire départemental du syndicat Sud-ptt c’est moi qui était devant ! » Il s’énerve « il faut changer vos lunettes alors ! » . « Merci de vous moquer de mon infirmité » je lui rétorque avec une petite moue rieuse, les trois quart de la salle portent des lunettes, lui aussi.. ça commence à bouger « faites le taire ! » « c’est pas possible ! » gueulent les endimanchés. Les gros bras ont décollé le cul de la chaise et attendent un signe. Je tire la dernière cartouche, il a un micro, moi pas, je sais que je ne peux pas lutter longtemps « dernière question, vous prenez-vous pour un prophète qu’il est interdit de caricaturer ? Je suis celui que vous avez envoyé en garde à vue, mais je continuerais » C’est la bronca ! j’ai la salle contre moi, mais je leur souris gentiment, et me rassois poliment. Moure croit triompher en disant que je fais le jeu de la droite… Deuxième question, vite !. Et là une petite voix toute plaisante, toute courtoise, toute fluette lui demande sa position sur le cumul des mandats. Il en cumule quatre politiques et se présente pour un cinquième ! Autant dire qu’après la hache d’abordage, c’est au fleuret moucheté qu’il se fait tisonner. Là, tu mesures toute la perversité de ces gens là ! Il explique qu’ en fait ça permet une meilleure information et coordination, il paraît d’ailleurs assez en accord avec lui même, autant devenir dictateur quoi ! Sentant qu’il n’a pas marqué de points et que d’autres questions embarrassantes risquent de lui être posées, il  conclût la séance en appelant à voter pour lui. En sortant, j’ai un peu l’impression d’être une chicane. On m’évite soigneusement. Arrivé à mon vélo, deux socialos me rejoignent en me disant, embarrassés, que j’ai eu raison d’intervenir « ..mais tu comprends.. » . Ils furent pitoyables… Moure prendra une veste monumentale avec les plus mauvais scores dans son canton ! Je ne suis pas allé voter au second tour ! Ils ne pourront pas me le reprocher !   Quand à la décharge, la bagarre dure depuis cinq ans, et se situe maintenant sur un plan juridique, le tribunal nous a donné raison, mais l’ex-préfet a remis ça, mais on ne lâchera rien !

FIN

Alors que je mettais en forme ce palpitant récit, Philippe mon copain président des « gardiens » m’a téléphoné. L’association compte mettre en route un petit recueil de mes dessins et le vendre pour payer les avocats mais souhaitait avoir mon autorisation. Vous connaissez ma réponse !.. Je vous tiendrais au courant..   A suivre donc !

 

Repost 0
Published by KARAK - dans garde à vue
commenter cet article
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 16:24


Dans cette histoire faudrait pas que tu crois que j'épargne les autres!






















Le père Frêche compris..

Mais j'ai mes préférences..
A-t-il retiré sa plainte ou a-t-elle été classée sans suite, personne ne sait, en tout cas je suis toujours en liberté..
Repost 0
Published by KARAK - dans garde à vue
commenter cet article
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 07:06

En ce temps là, Sarkozy venait de se faire élire et Moure, mon caricaturé de frais, se présente aux législatives. Un malheur n’arrive jamais seul. Je reviens de congés et qu’est-ce que j’apprends ? Ce garçon vient se produire dans mon village. J’enfourche mon vélo et hop, tel un cavalier solitaire pas si loin de sa maison je roule vers mon destin. Deux cents mètres plus tard je rencontre Philippe et les « gardiens de la Gardiole » qui font une diffusion dans les boîtes aux lettres du patelin « Tu vas voir Moure ! méfie-toi, on est allé le chatouiller à son dernier meeting et ça a tourné au vinaigre, depuis il se déplace avec une bande de gros bras.. » « Je joue à domicile ! je crains rien » et je prends mon courage et mon vélo à deux mains. Arrivé devant la salle je vois une voiture customisée avec la tête de Moure qui s’étale sur le capot et les portières avec son slogan de campagne. Mon Dieu, on est tombé si bas ? Dans la salle, je repère les costauds, ils sont aux premiers rangs. Il n’y a pas grand monde, une petite cinquantaine, je reconnais trois ou quatre frëchistes locaux, mais c’est tout, le reste fait partie de l’aréopage du candidat. Enfin aréopage ! je ferais mieux de dire apéroage ils sont fringués comme pour un mariage, j’en déduis qu’il y a une petite  festivité ensuite, ailleurs. Je me case au milieu d’une rangée pas trop loin du garde qui est un copain, on ne sait jamais. En short, tee-shirt et basquets, je fais un peu tâche. Et là, pendant une heure, j’ingurgite la logorrhée monotone et monocorde du candidat. En gros, il explique que c’est bon pour un canton d’avoir aussi un député, que ça avantage pour les subventions. Et de nous saouler avec les réalisations locales, rien à voir avec un discours de futur résident de l’assemblée nationale. Je m’attendais à une « dimension » plus politique. Que dalle ! juste s’il parle un peu de La Poste.  Enfin il conclut avec une touche d’humour dont je lui laisse la responsabilité « Voilà j’ai terminé et je vous donne la parole. Comme poser la première question est difficile celui qui le fera pourra voter deux fois » . C’est son humour, je vous avais prévenu. Je lève la main, il ne m’a pas reconnu et le maire, son voisin d’estrade, n’a pas le temps de le prévenir. Il me donne la parole. « Désolé de vous le dire, mais ces deux voix ne seront pas pour vous ! » Et là, cinquante têtes se retournent d’un coup dans un grincement de chaises, ça c'est mon humour et ça va continuer à grincer... A suivre!

Repost 0
Published by KARAK - dans garde à vue
commenter cet article
29 novembre 2009 7 29 /11 /novembre /2009 19:17
Allez soutenir Mamounette, ma copine, dans son combat pour que les handicapés ne le soient pas une seconde fois par faute de travail..
http://www.effetmerceltique.com/
Repost 0
Published by KARAK
commenter cet article

Qui C'est Celui-La ?

  • : Le blog de KARAK
  • Le blog de KARAK
  • : Dessins d'actu, de presse, d' humour .. Chroniques lunaires.. Dieu à temps perdu
  • Contact

BIENVENUE ICI ET MAINTENANT

 

img332

Ici, tout est gratuit. Tu peux te servir des dessins, des textes pour illustrer ton blog, ton tract, ton fanzine, ta chambre à coucher, tes chiottes... Tu peux aussi aller sur mon second blog, best of de mes dessins: 

   Best of karak

La contrepartie c'est de me faire un peu de pub. Bien sûr, si tu es un pro de l'édition ou si tu as de l'argent à parier sur une bourrique tu peux acheter, ça paye mes crayons... Mais l'important c'est que tu regardes et que tu t'exprimes... 

Je prècise que je ne suis pas responsable de la pub qui envahit l'écran et qui ne me rapporte rien mais me permet de tenir ce blog gratuitement..

Ma Biographie

1951-20...
(champion du monde de la bio la plus courte)

Made in Karakie

 

 

 

Couv pour Karak (1)

Le premier tome a eu un franc succès et est épuisé mais la connerie non, alors on remet ça. Voilà donc la deuxième couche qui ne sera pas en vente dans les bonnes librairies ni les mauvais supermarchés.  (60 pages couleur) Prix: 10 euros port compris Pour acheter tu me laisses un com et prépares la monnaie..

 

 

 

livre-karak.jpg


Acheter une oeuvre d'art pour 8 euros c'est possible!
La preuve, mon bouquin ! Tu m'envoies un mail avec tes coordonnées et tu le reçois chez toi,
au chaud. T
ranquille !

Tous ceux qui l'on lu ne le regrettent pas, les autres si..
Pour les sceptiques lire les com dans la rubrique
Mon bouquin

st karak copie22