Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 juillet 2014 1 07 /07 /juillet /2014 06:25

img133.jpgRentrer en conflit contre le sable, tu vas penser que j'ai un grain, forcément! Mais en attendant les grains appelaient à la révolte toute la plage. Poussés par le vent de la colère  complice, un sacré grain (encore) ils m'agressaient violemment se prenant pour des pavés. C'était justement ce qu'ils voulaient devenir: révolutionnaires. De mon côté, je ne pouvais leur faire que la promesse du gravier, et encore, mais non, ils s'insurgeaient de plus belle. Et là, je dois avouer mon erreur, je leur adressais une réplique qui restera gravée dans  la mémoire du sable: "Vous ne voulez pas faire des ricochets, non plus!" Le mot ricochet est une insulte suprême pour le peuple sable. Ce fut de la folie, des grains de folie qui devinrent sable mouvant, rêvant d'engloutir le prince que j'étais. Heureusement tout ceci se passait au bord de la mer. Je criais "Mon royaume pour un chenal!" et Moïse me rajouta de l'eau  afin que je puisse nager et ne pas toucher le fond. Tu me diras un prince sans royaume, c'est déjà toucher le fond . D'accord ! J'en achèterais un à la pâtisserie mais sans ces herbes étranges que la boulangère mettait en guise de fruits confits…  La boulangère et son magnifique grain de beauté aux commissures des lèvres..     

Repost 0
Published by KARAK - dans déjanté
commenter cet article
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 09:19

img133.jpg

J'étais prince d'Espagne, de cent pur-sang royal,  Bourbon jusqu'au fond du verre, j'avais des châteaux la-bas au bord de la mer, sur la plage. Les vagues venaient leur lécher les orteils. Les châteaux ont des orteils? me diras-tu, mais bien sûr puisqu'ils ont les pieds dans l'eau. Ils étaient de sable comme tous les châteaux en Espagne, mais comme je suis marchand de sable, c'était plutôt une bonne chose.  Les princes sont toujours des marchands de sable, ils endorment et font faire de beaux rêves aux bergères de France qui tricotent des pulls trop grands pour leur prince charmant qui doivent rentrer avec l'ascenseur  de 18 heures 12 ou de midi 6. Mais sous le sable, des pavés mutins appelaient la grève à la révolte. Les princes ont des principes, en principe, et principalement en ce qui concerne leur peuple. Un prince sans peuple, c'est un peu comme un baiser sans partenaire, ça fait étrange, surtout si tu mets la langue. J'étais un peu dans ce cas là, mon peuple de sable, lui aussi, essuyait un grain de phobie. Il ne voulait plus être dirigé que par des rois élus, désaveu pour un prince en désarroi et même pas déjà roi. Bref, comme disait mon ancêtre, ça sentait le pâté (de sable, bien sûr!). A suivre peut être.. 

Repost 0
Published by KARAK - dans déjanté
commenter cet article
22 mars 2014 6 22 /03 /mars /2014 06:56

img419.jpgBon, d'abord on ignore la taille des extraterrestres, peut-être sont-ils microscopiques, invisibles, liquides, gazeux, ou même d'un état qui n'existe pas sur terre! Nous, comme on est cons (toi aussi) on les imagine  avec des vaisseaux spatiaux spacieux, mais peut-être que leur soucoupes volantes ont des tailles de sous-tasses. On croit à une scène de ménage et ce sont des vaisseaux spatiaux qui volent dans la cuisine.. Je me suis mis alors dans leur peau, et ça tombait bien, enfant lorsque j'allais en plein hiver à l'école, en short et en pantoufles, on me traitait déjà d'extraterrestre… et de connard, j'avais donc des dispositions. Comme ils viennent de loin, pas question d'envahir par le nombre. Il faut se reproduire localement et explorer ce monde dans les endroits les plus secrets. Pour passer inaperçu, il faut répondre à une demande des terriens. C'est quoi un terrien? Un truc qui respire, boit, bouffe et chie, le reste c'est facultatif. Donc, ils auront choisi la bouffe. Des usines alimentaires, voilà leurs bases arrières, couverture idéale.. Puis il leur faut un réseau de distribution qui aille dans les bleds les plus reculés. L'avantage  c'est qu'ils résistent aux températures extrêmes, pas comme les humains malgré les tentatives de congélation des bébés et l'expérience désastreuse de Jeanne d'Arc (vous ne m'avez pas cru vous m'aurez cuite). Ils conserveront la structure arrondie pour être véhiculés, mais ils devront la dissimuler dans un emballage carré.. J'en étais là de mes réflexions lorsqu'on sonna à la porte. Le livreur m'apportait ma pizza poivrons/chorizo, un cadeau de ma mère sans doute. C'est en ouvrant le carton que j'ai compris, je les avais sous les yeux.. "Etouffé par sa pizza" ont titré les journaux, je passais pour un imbécile total, c'est souvent le lot des gens d'une intelligence suprême.. Aucun blaireau de flic n'a remarqué qu'il n'y avait plus de poivrons dans la pizza.. Ah! Sacrés petits hommes verts..

Repost 0
Published by KARAK - dans déjanté
commenter cet article
18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 16:24

img419.jpgMa mère à moitié saoule rigolait. "Je te l'aurais dit le jour de ta mort mon gros con". Je tournais l'absence de talons de mes pantoufles et l'entendît encore se moquer " t'as chié dans ton pyjama, t'es tout marron derrière!" C'était même pas vrai c'est des traces de nicotine, je fume vraiment trop. Parfois je me dis que si j'avais une arme je lui filerais une bastos dans la tronche, rien que pour lui prouver mon amour. J'étais donc le fils du hasard au deuxième tirage (oui je sais, un peu de trivialité risque de faire douter de mon intelligence, mais comme je m'adresse à des cons faut que je me mette au niveau, et comme tu es moins con, tu n'auras pas lu l'entre parenthèse). Mais cette histoire d'extraterrestres hyper intelligents me torturait l'esprit. S'ils sont vraiment intelligents, ils nous ont peut-être envahit sans que l'on s'en doute. C'est vrai quoi, l'humain terrien lorsqu'il veut envahir il fait quoi? Il tue, il pille, il dévaste, il saccage, il détruit, il démolit, il viole, il extermine, il vole, il asservit, il enchaîne, il ruine, il ravage, il anéantit, il disloque, il pulvérise, il dynamite,  il éparpille par petits bouts façon puzzle, bref il utilise la force la plus brutale. (T'es d'accord avec moi ducon ou il faut que j'en rajoute? Et toi le moins con, je t'ai dit de pas lire les entre parenthèses, il me semble!).Eux, qui te dit qu'ils ne viennent pas simplement nous regarder nous entretuer en se fendant la pèche, en essayant de comprendre?. Les gens intelligents essaient toujours de comprendre. Veulent-ils seulement profiter de nous ou venir ici comme on va au carnaval ?  Et là dans l'ascenseur qui remontait chez moi, entre le 14 et le 15e  étage j'ai tout compris.. Faut dire qu'il y a eu une panne qui a duré une demie heure. 

Repost 0
Published by KARAK - dans déjanté
commenter cet article
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 09:24

img419.jpgÇa causait extraterrestre dans le poste, une histoire d'avion disparue..( j'ai accordé au fémuinin, c'est souvent les femelles qui disparaissent..) Je prenais mon petit dèj dans un demi coma, c'est mieux que dans ma chambre avec les miettes de pain mélangées aux brisures de tabac dans les draps déjà sales. D'un seul coup une phrase résonnât dans ma caboche. "Si demain les extraterrestres débarquaient sur terre ça signifieraient que leur intelligence serait sacrement supérieure à la notre, puisque nous ne savons ni les localiser ni même s'ils existent". La phrase se mit à tourner dans ma tête dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Mon univers étant peuplé d'une surabondance catastrophique de cons, je me suis dit "ce mec parle de moi"! Tu as compris? Non, parce que t'es un peu con (moins que les autres quand même, OK!) En fait je venais de découvrir que j'étais un extraterrestre.. Mais bon, comme mes voyages les plus élevés dans l'espace étaient effectués dans les ascenseurs, j'ai pensé que je devais l'être par filiation.. J'avalais mon nescafé tiède sans Clooney qui faisait le clown en blouse verte à la téloche.. Fallait que j'aille demander ça à ma mère. 10 heures! Elle devait traîner au zinc en bas de ma tour de taille. Tant pis pour le pyjama avec la tache de pipi accrochée comme une auréole satanique, fallait que je tire ça au clair, -pas le pyjama! Ma filliiiiation! . Effectivement ma vieille était accrochée au rade devant son petit blanc dans le verre et son grand noir derrière le bar. "tiens, voilà mon philosophe" dit-elle en sortant son rire version famille Adams. "Tu veux quoi gros con?"  Ne vous y méprenez pas, ma mère m'adore, mais je pense que devant un fils aussi prodigieux que moi,  elle fait un complexe d'infériorité et qu'elle compense par ces blagues potaches. Je ne la ménageais pas non plus " dis-moi, mon père c'est pas mon père, tu me caches la vérité!". Je pensais à la visite céleste de Marie et de son rôle messianique. Il y avait une étrange coïncidence, Joseph était charpentier et mon père, on le surnommait "le tonnelier". Il faisait des tonneaux, mais surtout en voiture.. "Si ton père est ton père?" me répondit la voix de Carabosse " Ben , j'en sais foutrement rien.. Foutrement" insistât-elle  en libérant un bruit buccal comparable à une craie qui crisse sur le tableau..  "J'ai eu, et j'ai encore, une vie sentimentale agitée. Lorsque j'ai été en cloque ton grand père a pris un chapeau, y a mis les cinq noms des candidats et à tiré celui de ton père..  C'est la seule fois où il a gagné le gros lot, ton daron !"  Il Fallait que je me rèsou.. rèsol…( et merde l'imparfait du subjonctif n'existe pas) enfin fallait que je m'y fasse j'étais fils du hasard.. Mais le hasard fait bien les choses et cette histoire improbable va continuer..

Repost 0
Published by KARAK - dans déjanté
commenter cet article
18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 17:31

img013.jpgJe fais la queue à la pharmacie.. Un mamé rondelette me double et fonce sur le comptoir

-« Vite ! il me faudrait.. » et là un borborygme répond chiasse. V’la la vieille qui se lâche grave, ça coule sur ses guibolles ! dans ses godillots  Ha! la vache ! et encore toi tu n’as pas l’odeur !  Affolement dans la cahute, l’odeur fait se retourner un vieux qui marche avec une béquille et qui fout son caoutchouc (de la béquille bien sûr) dans la flaque et zip c’est le patinage artistique. Avec un vieux grabataire c’est moins charmant mais plus spectaculaire, puis il manque Nelson Monfort pour le commentaire, aussi je saurai pas te dire si c’est un  double axel  qu’il fait avant de se vautre sur le présentoir de bonbons à la gomme des Vosges. C’est le moment que choisit la pharmacienne pour nous  montrer son petit déjeuner, elle nous fait ça dans une version  remix, à forte odeur  de café, pur arabica garanti . Voilà t’y pas que la femme enceinte qui attendait nous fait Palaiseau ?.  Son copain qui pige que c’est pas dans la pharmacie qu’il va avoir du secours, sort en trombe. Platch ! Coup de frein et le voilà en l’air, la bagnole a pilé mais trop tard. Et la passagère n’avait pas mis sa ceinture. Comment je sais ça ? elle a la tête qui dépasse du pare brise ! Son mec la ramène illico dans la pharmacie espérant trouver du secours (manque de com avec l’autre). Le voilà maqué avec un steak tartare maintenant ! Je pars juste avant que l’hélico des pompiers ne s’écrase sur la station service et foute le feu au village.. Je me dirais bien que je vais me réveiller, sortir de ce cauchemar ! mais c’est pas possible, j’étais venu acheter des somnifères... J'ai des insomnies.

Repost 0
Published by KARAK - dans déjanté
commenter cet article
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 06:35

Les églises j’y vais quand il pleut... Là tu peux t’asseoir sans consommer, sans le boucan du flipper ou la mièvrerie de la musique en boite. Et le taulier, ils lui ont cloué les mains et mis le torchon autour du sgud, pas chiant le mec. Le problème c’est les toilettes !

-Comment?

-ils ont pourtant l’évêché!

–Tu sais que tu es drôle, je vois que tu es en forme. Donc, il pleut, je rentre dans l’église et je tombe sur une rombière un peu aigre, chevelure blanche à reflets violets, (ou l’inverse) le look à dépenser plus en croquettes pour caniche qu’en CD des Sex-pistols (même si elle a la bonne couleur de cheveux ). Elle vient du confessionnal. Putain, j’avais oublié cet engin, on dirait un photomaton à  deux places. Remarque c’est un peu le même usage. L’un c’est pour les photos du passeport, l’autre pour le passeport tout court, mais il périme vite. Si tu te fais pas écraser en sortant de l’église le paradis n’est pas garanti. Fini alors la chorale qui va te les briser pour l’éternité en chantant les louanges, en plus comme les derniers seront les premiers je te dis pas le concert!. Curieux je m’approche du confessionnal en me demandant bien ce que ces pauvres vieilles ont sur la conscience.. A leur age, à part la gourmandise qui est un péché mortel et la preuve que Dieu n'existe pas, je vois pas grand chose, si peu-être faire bouffer des épinards sans sauce blanche à leur homme, sans œufs ni croûtons non plus ! ça c’est un vrai péché ! Je m’approche donc en tendant l’oreille…

Une seconde mémère sort du meuble en grommelant ! Et là, pris d’une idée préméditée, je vais m’installer dans le placard de gauche. C’est inconfortable ce truc, faut se mettre à genoux, heureusement y a le petit coussin. Le curé ouvre le fenestron (ici on dit fenestron parce qu’ici on dit estron et pas étron) et me dit bonjour.

-Bonjour, mon père, ça fait  presque 50 ans que je ne me suis pas confessé, mais je viens surtout pour savoir si ce que je fais est un péché.

-Mon fils, le seigneur reçoit toujours avec ravissement la brebis égarée qui revient vers lui.

De Gaulle c’était les veaux, lui c’est les brebis, des bêtes d’abattoir, note bien…

-Voilà, mon père, pour la première fois de ma vie, j’ai pratiqué l’acte de chair avec, heu, un  homme. Et comme nous ne sommes pas mariés et que personne ne veut nous marier, je me demande si c’est un péché ?

-Pauvre enfant ! Mais vous êtes dans la luxure, la perversion, le stupre, la pornographie, la fornication ! (il devait avoir la boite des synonymes ouverte)

-Non, non ! Nous nous aimons !

-Comment pouvez-vous dire cela ? Mécréant !

- Mon compagnon a fait une chose insensée pour me montrer son amour. Il a renié ses vœux de chasteté ! Et là, ça commence à boulèguer dans la cahute ! Il se racle la gorge le télégraphiste du bon Dieu. 

-Diable ! Puis tout bas, vous laissez entendre que c’est un prêtre.

- Non pas un prêtre, un évêque.

- Un évêque ?

-Oui mais pas celui du diocèse ! Là j’avoue, j’ai pas voulu foutre une vraie merde dans la confrérie des encapuchonnés locaux. Mais j’en rajoute une petite couche.. Mon père j’ai aussi peur qu’il me trompe !

-C’est ça oui ! avec le pape sans doute dit-il en éclatant de rire..

Drôle de curé ! Je me penche pour le dévisager et là je le reconnais, c’est Karak !

-Karak qu’est-ce que tu fais là ?

-Les églises, j’y vais quand il pleut... et je m’invente des histoires.

Repost 0
Published by KARAK - dans déjanté
commenter cet article
6 septembre 2013 5 06 /09 /septembre /2013 07:27

img508Enfant, lorsque j'avais faim, ma mère me disait": tu as faim? Mange ta main et garde l'autre pour demain! " C'est ce que je faisais maintenant. Mon auriculaire avait le goût des sucres d'orge de mon enfance. Là où je m'attendais à bouffer des pissenlits par la racine, je dégustais une friandise Un vrai délice; mais le plus stupéfiant, si j'ose dire (en reposant la seringue), fut que je sentis  mon doigt repousser.  J'avais une knack en formation qui me laissait présager une choucroute pour plus tard. Je sentais mes cheveux  fermenter. Ainsi je  devenais un être auto-alimenté, un knacknibale en quelque sorte. Mes doigts repoussaient au fur et à mesure que je les dévorais et ma tignasse  commençait à me coller au visage. Mes yeux, c'est sûr finiraient dans un potage. Je mangeais trop, sans doute, et  le manque d'exercice, inévitablement, me fit prendre du poids. Le couvercle du cercueil finit un jour par céder. Et paf! Je me réveillais. Quelle déception!  Pour une fois que je ne faisais pas un de ces horribles cauchemars. Tiens, le dernier en date: je rêvais que j'étais un feuilleton télé: "la petite maison dans la prairie" Arg! Et en plus c'est Sheila qui chantait le générique avec Ringo. Tu peux me dire pire? Oui, peut-être l'allocution du président de la république un 31 décembre.  La vie quoi… La vie est décidément mortelle… FIN

Repost 0
Published by KARAK - dans déjanté
commenter cet article
3 septembre 2013 2 03 /09 /septembre /2013 06:44

img508

Libéré de toutes tâches matérielles je pouvais enfin me consacrer à moi, au meilleur de moi, enfin, à le chercher plutôt, mes hautes pensées philosophiques, mon imagination délirante,  mon intellect en fait. Tu as remarqué comme dans la vie, on l'oublie. Tu m'étonnes que l'on n'utilise que 10% de notre cerveau, on ne s'y intéresse pas, on fait appel à lui que pour gagner du pognon ou pour faire le mariol, forcément ça l'atrophie! Je n'échappais pas à la règle, j'étais forcément un peu con avant. Je m'étais souvent demandé quelle était ma destinée, ma vocation. Gribouilleur, écrivain en vain, chroniqueur niqueur, fouteurdemerdologue, impertinent du spectacle, j'avais des pistes mais pas de profondes convictions. Maintenant,  j'ai trouvé: mon truc c'est d'être mort! Peinard! Mort un jour, mort toujours! Tu me diras c'est la destinée de tous. Certes, certes, mais mort-vivant c'est peu commun, on rencontre plus de vivants morts. Des gens qui existent mais ne vivent pas.. J'en étais là de mes réflexions lorsqu'une faim subite  me saisit, une faim de chez  fin si j'ose dire, mort de faim quoi! Dans ma position j'aurai eu du mal à chercher l'épicier ouvert 24h/24. Je n'avais sous la main que mes doigts à me mettre sous la dent. Alors j'ai croqué dedans, j'ai choisi l'auriculaire. Je pense ne pas en avoir besoin pour me gratter l'oreille. Pas la place en tout cas. C'est peut-être en option sur le cercueil, un procédé qui permette de se gratter l'oreille?  C'est à creuser, l'idée je veux dire. Bref, et là au lieu de crier de douleur, ce fut  la douceur. A une lettre près j'aurais souffert le martyre. A suivre

Repost 0
Published by KARAK - dans déjanté
commenter cet article
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 06:16

img508

Je fais souvent un rêve récurrent, je rêve que je me réveille. A tel point que parfois je me réveille mais je crois rêver, alors je parle à ma brosse à dents, je marche au plafond en faisant attention de ne pas me prendre les pieds dans les lustres. Mais là lorsque j'ai voulu me lever, je me suis donné un coup à la tête, puis j'ai cogné mes genoux en les repliant. Me croyant dans une couchette de bateau, j'ai voulu glisser sur les cotés, pareil, j'ai buté partout. Je dis couchette de bateau parce que ça sentait le bois, le sapin même, mais à bien y réfléchir, l'étroitesse du lieu, le capitonnage de l'endroit me confirmaient que j'étais dans un cercueil,  et pas n'importe lequel : le mien. Mort, j'étais mort ! Enfin pas très très mort, mais pas vraiment vivant non plus. Mort-vivant. Mort pour les vivants et vivant pour les morts! Là, j'aurais dû angoisser grave, mais non, au contraire je me suis senti apaisé. Calme. Il faut dire que dans un caveau, il règne un silence de mort et une température agréable. Les soucis du quotidien, les angoisses existentielles, fuuust, tout s'échappait. Enfin libre. Ma seule crainte fut que mes héritiers aient oublié mon portable dans une de mes poches ou qu'une mouche soit enfermée avec moi. Pire, un moustique! Tu t'imagines coincé dans la boite avec une bestiole qui te joue du violon grinçant et qui te pique le pif, sans que tu puisses réagir ni te gratter. C'est une mort que je ne souhaite à personne. A suivre

Repost 0
Published by KARAK - dans déjanté
commenter cet article

Qui C'est Celui-La ?

  • : Le blog de KARAK
  • Le blog de KARAK
  • : Dessins d'actu, de presse, d' humour .. Chroniques lunaires.. Dieu à temps perdu
  • Contact

BIENVENUE ICI ET MAINTENANT

 

img332

Ici, tout est gratuit. Tu peux te servir des dessins, des textes pour illustrer ton blog, ton tract, ton fanzine, ta chambre à coucher, tes chiottes... Tu peux aussi aller sur mon second blog, best of de mes dessins: 

   Best of karak

La contrepartie c'est de me faire un peu de pub. Bien sûr, si tu es un pro de l'édition ou si tu as de l'argent à parier sur une bourrique tu peux acheter, ça paye mes crayons... Mais l'important c'est que tu regardes et que tu t'exprimes... 

Je prècise que je ne suis pas responsable de la pub qui envahit l'écran et qui ne me rapporte rien mais me permet de tenir ce blog gratuitement..

Ma Biographie

1951-20...
(champion du monde de la bio la plus courte)

Made in Karakie

 

 

 

Couv pour Karak (1)

Le premier tome a eu un franc succès et est épuisé mais la connerie non, alors on remet ça. Voilà donc la deuxième couche qui ne sera pas en vente dans les bonnes librairies ni les mauvais supermarchés.  (60 pages couleur) Prix: 10 euros port compris Pour acheter tu me laisses un com et prépares la monnaie..

 

 

 

livre-karak.jpg


Acheter une oeuvre d'art pour 8 euros c'est possible!
La preuve, mon bouquin ! Tu m'envoies un mail avec tes coordonnées et tu le reçois chez toi,
au chaud. T
ranquille !

Tous ceux qui l'on lu ne le regrettent pas, les autres si..
Pour les sceptiques lire les com dans la rubrique
Mon bouquin

st karak copie22