Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 novembre 2019 3 20 /11 /novembre /2019 17:35
La charité se fout de l’hôpital

Partager cet article
Repost0
19 novembre 2019 2 19 /11 /novembre /2019 15:10
La République En Marche... Arrière

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2019 5 15 /11 /novembre /2019 18:20
TAXES
Partager cet article
Repost0
13 novembre 2019 3 13 /11 /novembre /2019 14:13
Sacré Poulidor!

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2019 3 13 /11 /novembre /2019 08:20
lever le voile..

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2019 2 12 /11 /novembre /2019 15:35
ouvrez, ouvez la cage aux oiseaux!
Partager cet article
Repost0
10 novembre 2019 7 10 /11 /novembre /2019 09:27
inverser la courbe...

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2019 3 06 /11 /novembre /2019 14:30
Scènes de ménage...

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2019 1 04 /11 /novembre /2019 19:52
Toujours le mur

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2019 1 04 /11 /novembre /2019 16:35

Une vie de spermatozoïde, on ne peut pas dire que c'est une histoire sans queue ni tête, justement, ce n'est que ça un spermato, une petite tête et une longue queue qui frétille (le rêve de beaucoup de mecs). Dans le noir sidéral de ma transe emmental, je me souviens.

 –Ah! Karak je viens de comprendre le jeu de mots avec tranchémmental  ( qu'est-ce que je vous disais déjà pour la petite tête?) Je me souviens donc de la moiteur, de la chaleur, de ce bruit de forge, ce battement régulier et cette voix intérieure qui nous disait: "faites honneur à votre corps allez conquérir l'ovule! Battez-vous pour y arriver le premier, lui seul sera élu! C'est le sens de votre vie: Mourez pour les parties! Votre jour de gloire est arrivé!" Ce discours m'écœurait, mais plus encore les réactions autour de moi "Sus à l'ovule!" était le cri de ralliement, mais les spermatos mâles se moquaient des ovules femelles, les spermatos croyants voulaient arriver avant les athées. Ils promettaient une vie éternelle et six ou sept ovules si tu mourrais en héros. Moi je rêvais d'une femme qui propose autant d'ovules que de spermatos! Et je me faisais traiter de communiste. Pourtant aujourd'hui imagine que ce soit possible! Comment ça  le ventre de la femme serait la terre entière ! Non, non, il serait de la même taille et donnerait naissance à des Schtroumpfs. La planète bleue serait couverte de petits humains bleus, ce serait plus logique, non? Oui, bleus, ni noirs, ni jaunes, ni blancs, non que des bleus. Et pas des bleus foncés et des clairs ça ferait encore des désordres raciaux. J'étais déjà un rêveur, un looser et pourtant j'allais triompher ! 

Tous les spermatos étaient sur la queue de guerre. L’alerte (j'ose pas écrire le branle-bas) était donnée, nous allions devoir monter à l'assaut de l'ovule. Tous ces cris guerriers m'horripilaient, nous allions donner la vie avec un esprit belliqueux un esprit de mort!. La mission de la transmission de l'expérience des générations passées était-elle vraiment humaniste et civilisatrice?   J'aurai tellement préféré parler de nos gènes, de l'héritage que nous portions en nous.  Mais il me fut rétorqué que là où il y avait des gènes il n'y avait pas de plaisir. Cette ambiance m'était détestable. La tension montait encore, le débarquement était imminent, la chaleur intense, le bruit insoutenable dans la soute et nous étions serrés comme des thons dans des boites de sardines. Juste avant que la voix soit enfin libre. Je vomis. Un gros vomi bileux, mauve et fétide. Le passage s'ouvrit et je fus le premier et le seul propulsé dans l'autre corps. Tu ne me crois pas? Fait donc l'expérience de vomir lorsque tu es dans une rame de métro archi-comble, à la prochaine station tu es sûr(e) d'être propulsé(e) dehors  sans ménagement. Fait-le! Just do il! Embarrassé de mon vomi je me mis à frétiller de la queue  pour essayer de m'en défaire, lorsque derrière moi la seconde salve jaillit. J'avais certes un coup d'avance, si j'ose dire, mais la peur d'être écrasé par la vague me donna les ailes du petit ange que j'allais créer (c'est de moi que je parle, bien sûr).Arrivé à terme (j'ose toujours) je me rendis (non pas vomis, rendis) compte que j'étais le premier le seul et que mieux que Dieu j'allais créer un homme formidable (c'est toujours de moi que je parle)

Et me voilà invité à rentrer dans l'ovule. Il faut laisser la longue queue dehors, si, si vérifie, lecteur incrédule!. Comme 17 ans plus tard je laisserai ma mob dehors pour aller inviter une copine à venir au baletti. L'avantage avec l'ovule c'est que tu n'as pas d'antivol à mettre, parce qu'au pied de l'immeuble HLM, je te raconte pas!

-si, si raconte-nous!

Bon, hé bien voilà, puisque tu me le demandes assidûment,  en ressortant avec ma dulcinée à mes cotés! Patatras! On m'avait volé le bi-place presque neuf! En skaï véritable, imitation peau de léopard! Avec des franges d'enfer! Damnation! Comment amener Madeleine pour aller danser puis  manger des frittes chez Eugène?  Une quatre-chevaux s'arrête avec des copains plus vieux que moi, ils proposent de prendre Madeleine, ils n'ont qu'une place. Moi je suivrais avec la mob. Assis sur le réservoir, tout le charme qui émanait de la monture et de son cavalier tombe un peu à l'eau. Je ressemble à Froggy, la  grenouille du dessin animée. Bref, lorsque j'arrive au bal, le temps de remettre mes trois anti-vols et la Madeleine sortait déjà avec le conducteur de la voiture. Je n’allais pas lui casser les dents, il était deux fois plus fort que moi. Looser, oui! Con, non! Deux rétroviseurs volés plus tard, je rentrais vaincu at homme.

Je vendais ma mob, achetais un solex et me farcissais la tête avec les Beatles, les Rolling-stones et les Doors. Et je peux te dire que si tu n’as pas eu un solex à 17ans, je sais pas si tu as raté ta vie, mais en tout cas tu as raté quelque chose… On était en mai 68!

Partager cet article
Repost0

Qui C'est Celui-La ?

  • : Le blog de KARAK
  • : Dessins d'actu, de presse, d' humour .. Chroniques lunaires.. Dieu à temps perdu
  • Contact

BIENVENUE ICI ET MAINTENANT

 

img332

Ici, tout est gratuit. Tu peux te servir des dessins, des textes pour illustrer ton blog, ton tract, ton fanzine, ta chambre à coucher, tes chiottes... Tu peux aussi aller sur mon second blog, best of de mes dessins: 

   Best of karak

La contrepartie c'est de me faire un peu de pub. Bien sûr, si tu es un pro de l'édition ou si tu as de l'argent à parier sur une bourrique tu peux acheter, ça paye mes crayons... Mais l'important c'est que tu regardes et que tu t'exprimes... 

Je prècise que je ne suis pas responsable de la pub qui envahit l'écran et qui ne me rapporte rien mais me permet de tenir ce blog gratuitement..

Ma Biographie

1951-20...
(champion du monde de la bio la plus courte)

st karak copie22