Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 mai 2014 2 06 /05 /mai /2014 06:31

img459

 

 (merci à La Fontaine)

 

Le loup, qui commençait d'avoir grosse part

Aux électeurs de son voisinage,

S'aida de la peau de Ménard

Pour faire un nouveau personnage.

Il l'habille du prestige qu'on donne au journaliste,

Pour monter, mazette, une drôle de  liste,

Sans oublier  dans sa profession de foi

De pousser la ruse à se dire uniquement Biterrois.

Il a volontiers écrit sur son chapeau:

"Enfant du pays, je connais mon troupeau."

Sa personne étant ainsi faite,

Qu'il  prenait souvent la grosse tête.

La plupart des électeurs  crurent pareillement

Au sauveur, au berger, et avec force bellement

L' élirent Maire de la cité du chameau

Oubliant le loup qu'il portait sur le dos.

Le scrutin terminé, le loup sortit du bois

Fini la viande halal, il allait nettoyer çà!

Même aux cacas de chiens il allait s'attaquer

Plus de policiers pour plus de contraventions

Et les moutons se mirent à raquer

Oubliant que c'est eux qui lui donnèrent mission.

Avec le voisinage il se fâcha tout rouge

Il fallait que tout bouge!

Mais tout se figeait dans la cité  obscure

Qui commence à s'inquièter de son futur...

 

Repost 0
23 avril 2014 3 23 /04 /avril /2014 12:29

img273.jpgPassé un certain age on t'invite à creuser davantage le trou de la sécu. "Il faut faire un bilan annuel" "il faut venir me voir une fois par trimestre" c'est ce que te disent les toubibs, preuve que l'espérance de vie c'est pas un truc gagné d'avance.  Donc comme j'aime pas trop fréquenter ces gens là, ni me prendre le poux  chaque fois que j'ai  un pet de travers, j'y vais une fois l'an et je bilane (je croyais inventer, mais non ça existe bilaner) donc je bilane une fois tous les trois ans. Cela me paraît raisonnable, mais là, en ouvrant le courrier du laboratoire j'ai eu un choc! Mon dieu! C'est terrible de recevoir ça par courrier, de pas avoir un psychologue pour te soutenir. Des psy tu en a pour tout! Tu vois une bagarre dans la rue, paf tu peux avoir un psy ! Par contre tu vois trente six meurtres avec tortures à la télé et tu n'as qu'une pastille -10 ou -16. Alors que te poser la question de savoir pourquoi un cinéaste éprouve le besoin de te montrer autant de cruauté et tout aussi traumatisant. Non? Je m'éloigne du sujet, certes, mais c'est volontaire c'est pour rendre le suspens insoutenable. Qui avait-il donc de si affolant dans les résultats de mes analyses? Allez, je suis bon prince je te le confie, c'est un secret médical quand même. Ben voilà, tout est normal. Je suis un résident normal. C'est la panique pour moi! Tu te rends pas compte, mais par exemple, lorsque je dessine,  la courbe du gommage comment je vais faire pour la maîtriser, l'infléchir, la subjuguer, la dominer? Si je n'y arrive pas je ne me représenterais pas. Je ne serais pas réélu dessinateur le plus rigolo au festival de Palavas les flots..  C'est terrible! Le monde entier en sera bouleversé! Ouais et cinq minutes après il passera à autre chose..  

Repost 0
22 avril 2014 2 22 /04 /avril /2014 19:24

img748.jpgMénard n'est pas du FN, il n'est que soutenu par le FN. Il ne serait donc pas acoquiné avec l'extrême droite. Voilà ce que certains se répètent pour se rassurer. Ben voyons! Sa première décision est d'interdire la viande Halal dans les cantines et les repas de substitutions lorsque le porc est au menu. C'est pas vraiment sérieux puisqu'il n'y avait pas de viande Halal  ni de menu de substitution, mais bon c'est le geste qui compte. Par contre il n'interdit pas le poisson le vendredi.. Pourtant le flétan ce poisson carré élevé que pour les cantines, c'est pas vraiment le pied. Mais il y a plus significatif, voilà qu'il s'entoure de leaders du Bloc Identitaire. Des militants qui reprochent à Marine Le Pen d'être trop à gauche.. Tu as pigé?  La suite? On verra bien, mais il faut arrêter de dire aussi que ceux qui votent FN sont des malheureux en colère et qui n'ont que ce moyen pour se faire entendre. Non, non, sans être des idéologues ce sont des xénophobes, des qui croient que tout le mal vient des zautres, des pas comme eux.. Comme si être comme tout le monde était une référence! 

Repost 0
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 17:22

Linda McCartney :Rétrospective 1967/1997

img731

Avant d'être McCartney, Linda s'appelait Eastman et cela a son importance. Linda Eastman était photographe professionnelle avant de rencontrer Paul et elle ne doit sa notoriété d'alors qu'a son talent et non au fait d'avoir épousé et fait quatre enfants avec le célèbre guitariste gaucher des Beatles (souffle un peu, la phrase a été longue). Rendons donc à Linda Eastman ce que certains pensent  qu'elle doit à Madame McCartney. Ce qui saute aux yeux en voyant cette expo c'est que Linda était plus douée pour la photo que pour la musique. Elle a en effet accompagné son époux dans le  groupe Wings, dont la mièvrerie a fait moyennement recette. Et son album posthume "Wide Prairie" est passé inaperçu (heureusement). Reste la photo et un talent certain pour le portait, celui d'Eric Clapton lui avait valu la une du magazine  Rolling Stone. C'était la première fois qu'une femme "pénétrait" ce milieu très masculin et un peu macho. C'était en mai 68, tout un symbole. Ici, sont exposés de magnifiques instantanés des pop/rock stars de l'époque. Jimi Hendrix lumineux, Janis Joplin joviale, l'hypnotisant Jim Morrison, l'énigmatique Lennon, que des morts qu'elle  rejoindra en 1997 à l'age de 57 ans..  Mais elle ne s'est pas laissée enfermer dans ce registre. Photographe dans l'âme, elle offre une sorte de chronique familiale, tendre et rafraîchissante, avec enfants et papa Paul. Vie à la campagne entourée de chevaux impétueux.. Elle a aussi, à la manière d'un Cartier-Bresson, un registre plus social avec des instantanés pris dans la rue, par la fenêtre d'une voiture, sans mise en scène ni cadrages précis, des petits bouts de vies anonymes, touchants.. Un mot revient dans les critiques et définit assez l'impression  générale: "L'élégance".

C'est au Pavillon populaire jusqu'au 4 mai et c'est gratos. 

Repost 0
15 mars 2014 6 15 /03 /mars /2014 18:24

img900.jpg En fait ce dessin est parti d’un fait réel. Sur mon vélo j’ai rencontré un ancien cadre sup de mon entreprise. Nous avions occupé la Direction, 3jours deux nuits, pour soutenir 30 CDD a qui la boîte avait promis un CDI. Avec ce cadre on s’était bien fritté, vocalement bien sûr. Faut dire qu’il voulait me foutre au tribunal comme « leader de la contestation ». Lui aussi est en retraite maintenant et a voulu me la jouer « maintenant tout ça est fini ». Je l’ai bien pourri, puis dans la bosse, je lui ai mis deux minutes dans les mirettes. Je l’ai attendu au sommet et quand il est passé, je lui ai demandé « tu sais pourquoi je suis meilleur que toi ? » -« Non » -«  parce que moi le cadre sup c’est entre les jambes que je l’ai. ». Bon c’est un peu viril je l’avoue, mais merdre ces mecs t’apprennent la haine puis voudraient qu’on soit copains.. Qu’ils crèvent (à vélo bien sûr!). Tu vois à quoi je me dope !

Repost 0
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 06:13

img678Avec ce dessin j'ai eu la crainte que les bretons l'aient pris comme une moquerie, merci donc à ce blog qui non seulement publie beaucoup de dessins en respectant les dessinateurs, mais qui en dénonce aussi les abus de gens sans scrupules 

http://soutien-breton.centerblog.net/1082-4-cartons-rouges-pour-les-pages-facebook

Allez leur faire une petite visite..

Repost 0
17 décembre 2013 2 17 /12 /décembre /2013 17:46

img620

Pour réussir une mousse au chocolat

Il faut avoir sous le bras

Du bon chocolat

Et la petite fille de gargantua

Elle s'en occupera

Goulûment en mangera

Et dans un baiser  au mascara

Murmurera

Papy jamais tu mouriras

Et je la crois, je la crois...


Repost 0
23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 18:01

 

img039.jpgJ'ai écrit ce texte dans les années 90, il est d'ailleurs dans mon bouquin "Le chien des mers" . A l'époque on me reprochait d'avoir l'imagination un peu désespérante et aujourd'hui des états des USA n'apprennent plus aux écoliers à écrire mais à taper sur un clavier. Peut être pour mieux les contrôler.. Le désespoir est peut-être une forme prémonitoire de l'avenir..

 

 

 

Hommes de papiers.

Nous nous appelions « frères de mots », tellement notre amour du verbe dépassait celui du sang. Autour de nous, les gens riaient de nos doigts malhabiles à découvrir l’encre et les crayons… Nous échangions ainsi nos amours, nos visions, nos délires et nos peurs. L’Ordonnateur nous considérait comme une tribu sauvage : écrire et dessiner sans machines n’était pas encore illégal. Au contraire, des ethnologues attentifs mesuraient nos peines et nos ratures..

Nous dégustions nos lettres comme de vrais délices. Elles rythmaient notre ennui d’incendies ravageurs qu’aucune image, aucun son n’avait jusque là allumé en nous. Bientôt ce mince fil bleuté nous lia plus étroitement que leur redoutable camisole. Nos doigts apprivoisés écrivaient, dessinaient nos pensées mieux que n’importe lequel des confesseurs chimiques.. Nous pressentîmes alors le danger, nous l’imaginions comme une bourrasque folle sur nos papiers fragiles. Elle eut lieu et ne nous étonna, ni par sa violence, ni sa soudaineté. Dire que nous l’avions souhaitée serait exagéré, pour nous l’amour du mot devait combattre celui du pouvoir. Lorsque le vent de la répression nous emporta, nos maigres mots d’amour devinrent cerf-volants.

Nous périmes tous par l’aiguille, mais déjà dans la rue, les enfants traçaient avec des pierres rouges les lettres du futur.   

Repost 0
27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 16:48

img532Mon papé maternel était un Espagnol de merde. C’est comme ça qu’on disait à l’époque. Pas « immigré » ni « sans papiers » ou « clandestin » non, non, Espagnol de merde ! . Pour les Italiens on disait les macaronis, ça suffisait.

A 14 ans il avait franchi illégalement les Pyrénées pour venir manger le pain des Français. A partir de12 ans il avait travaillé dans une mine puis dans une carrière mais ça devait pas suffire pour le nourrir. Il avait trop d’appétit pour un Espagnol. On sait que les Espagnols sont tous petits, secs et maigres avec des dents de cheval et qu’ils font un festin avec une boîte de sardines. Lui non, il était grand et costaud et mangeait comme un vrai Français, mais il restait un Espagnol de merde.

Il était maçon, il avait épousé une espagnolette, ma grand-mère. Pas une vraie Française ne l’aurait accepté comme époux, une dévergondée peut-être. Et à force d’être traité d’Espagnol de merde, il s’est mis à sentir la merde. Si, si, il faut dire qu’en ce temps là le tout-à-l’égout n’existait pas et que mon papé était appelé chaque fois qu’une fosse septique se bouchait. Là, il y était dedans jusqu’à la ceinture, et les éclaboussures lui collaient au visage. Sentir la merde, c’est pas agréable, mais sentir la merde des autres, c’est pire, d’autant qu’il refaisait aussi les  tombeaux et qu’il déplaçait les vieux cercueils tout dégoulinant de pourriture. Aussi ! Il était le seul à vouloir le faire, même les macaronis refusaient. Lui pour nourrir sa femme et ses trois enfants il aurait fait n’importe quoi. C’était bien un Espagnol de merde !

Puis un jour, on a commencé à le regarder de travers, les Allemands menaçaient de venir manger la viande des Français.

On lui a alors proposé de devenir français. On ne parlait pas d’immigration choisie alors, on disait qu’il aurait des devoirs. Justement, ça tombait bien, on venait de déclarer la guerre, et comme la dernière fois ça avait fait beaucoup de morts Français, on lui a fait une proposition. S’il partait à la guerre, il deviendrait Français, il pourrait continuer à manger le pain, comme avant, mais sans se faire traiter d’Espagnol de merde. S’il restait, on le traiterait de pétochard et de profiteur d’Espagnol de merde.

Et voilà comment mon grand-père est devenu Français, en plus il a eu la bonne idée de ne pas se faire tuer, ni d’être prisonnier. Il n’aurait pas aimé manger le pain des Allemands, puis ma mamé et ses trois enfants je sais pas comment ils auraient fait pour continuer à manger celui des Français.

Maintenant, ses enfants ne sont plus des Espagnols de merde, son fils, mon tonton, milite même au Front National. C’est dire si on  est de vrais Français, si seulement on n’était pas emmerdé par ces immigrés de merde ! 

Repost 0
8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 15:01

img515Keith Richards :"Life" Livre  de poche Point 8,90 €

Comme le disent si justement les Inrock dans l'accroche : "La vie la plus Rock du siècle" est bien celle du guitariste du plus grand groupe de rock. Qui peut ignorer Les Rolling Stones  à notre époque? On croit tout savoir d'eux, de leur musique, leurs frasques,  leurs amours. Et pourtant, il reste beaucoup  à découvrir le long de ces 700 pages. Keith Richards est un authentique musicien, dévoué à la musique corps et âme , sa musique, la noire née dans le blues du Mississipi et qui devient Rythm and blues à Chicago. Il se revendique de cette souche, regrettant même de ne pas être noir. Au début de l' existence des Stones, au milieu des années 60, il ressent et décrit très bien l'ambiance de contestation face à un establishment figé dans le conservatisme. La musique pop/rock d'alors  va aider à faire exploser tout ça. La police britannique et américaine essaiera  de tuer le groupe en le jetant en prison  pour des histoires de drogue. Richards était junkie, essayant toutes les drogues et les alcools. Moitié voyou, moitié rebelle, il mène une vie de pirate, n'hésitant pas à manier le couteau et le flingue "pour se faire respecter". Mais la guitare est toujours là, il en joue des journées entières pour trouver le bon riff. Le son "Stone" c'est lui et Charlie Watt. Rien de ses relations, parfois houleuses, avec Mick Jagger n'est ignoré. Mais le plus surprenant chez lui, c'est son attitude envers les femmes. Loin de la Rock star macho et collectionneuse, on découvre un homme "presque" fidèle en amour . Fidèle à l'amour en tout cas et à l'amitié aussi.  C'est le livre d'un rescapé, un témoignage fort sur ceux qui ne trouvaient pas de satisfaction.  Mais qui essayaient  

Repost 0

Qui C'est Celui-La ?

  • : Le blog de KARAK
  • Le blog de KARAK
  • : Dessins d'actu, de presse, d' humour .. Chroniques lunaires.. Dieu à temps perdu
  • Contact

BIENVENUE ICI ET MAINTENANT

 

img332

Ici, tout est gratuit. Tu peux te servir des dessins, des textes pour illustrer ton blog, ton tract, ton fanzine, ta chambre à coucher, tes chiottes... Tu peux aussi aller sur mon second blog, best of de mes dessins: 

   Best of karak

La contrepartie c'est de me faire un peu de pub. Bien sûr, si tu es un pro de l'édition ou si tu as de l'argent à parier sur une bourrique tu peux acheter, ça paye mes crayons... Mais l'important c'est que tu regardes et que tu t'exprimes... 

Je prècise que je ne suis pas responsable de la pub qui envahit l'écran et qui ne me rapporte rien mais me permet de tenir ce blog gratuitement..

Ma Biographie

1951-20...
(champion du monde de la bio la plus courte)

Made in Karakie

 

 

 

Couv pour Karak (1)

Le premier tome a eu un franc succès et est épuisé mais la connerie non, alors on remet ça. Voilà donc la deuxième couche qui ne sera pas en vente dans les bonnes librairies ni les mauvais supermarchés.  (60 pages couleur) Prix: 10 euros port compris Pour acheter tu me laisses un com et prépares la monnaie..

 

 

 

livre-karak.jpg


Acheter une oeuvre d'art pour 8 euros c'est possible!
La preuve, mon bouquin ! Tu m'envoies un mail avec tes coordonnées et tu le reçois chez toi,
au chaud. T
ranquille !

Tous ceux qui l'on lu ne le regrettent pas, les autres si..
Pour les sceptiques lire les com dans la rubrique
Mon bouquin

st karak copie22