Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 août 2020 5 21 /08 /août /2020 17:32

L’enfer sans les autres…

 

Les anges entouraient Dieu sur sa couche, la soirée avait été sévère. L’esprit embrumé le créateur céleste voulut se lever, glissa et chuta lourdement sur la planète terre qu’il aplatit.

-  Nom de Moi ! Je l’ai complètement détruite !

Le blasphème fit apparaitre Jésus qui s’en prit à son père.

-Mais tu as cassé mon plus beau jouet !

-Ne t’inquiète as je vais t’en faire un autre, pareil !

-Non, je ne veux pas me refaire crucifier… Maman !!!

Lorsque Marie arriva, il était inutile d’être devin pour comprendre que le paradis allait devenir infernal! Dieu le père, que dans l’intimité on appelait le tiers providentiel, grimaça sous le double effet du mal de crâne et des cris de Marie que dans l’intimité on appelait jamais.

-Mais qu’est-ce que tu as fait! Tu as encore abusé de « la part des anges » de ce vieux whisky écossé.  Tu as détruit le monde, le plus beau jouet du petit.

Dieu se moqua d’une voix pâteuse « Ton petit, il a plus de 2000 ans quand même »

-Mon petit, mon petit,  mais c’est aussi le tien, je te signale, tu l’as oublié ? C’est vrai que Monsieur n’était pas là pour l’accouchement, ni pour sa première dent, ni pour changer sa couche, ni pour son baptême, ni quand il faisait le pitre à la mer, ni pour sa mort … et même pour la conception, tu étais absent, tu t’es débrouillé pour me faire un enfant dans le dos pour que je reste vierge ! Et en plus tu l’as fait mourir sur la croix rien que pour ta gloire ! Et tu ne m’as même pas aidé pour l’élever. Pas de pension alimentaire, pas un geste…

-Ah si, désolé,  le petit pouvait multiplier les pains et transformer l’eau en vin ; que demande le peuple ?

-Bien sûr ! Et les habits, les sandales romaines à ressemeler, les toges en lin à amidonner, et le nettoyage de l’auréole !

Tu veux que je te dise, tu es un père indigne !

-Du calme la Marie, n’oublie pas que je ne suis pas seul, nous sommes trois ! Nous sommes Dieu quand même. On t’a choisie entre toutes les femmes.

- Ah, bon ! Jésus m’a choisie comme mère et du coup il a contribué à sa conception ???

- Ecoute, tu ne comprends rien à la trinité, c’est trop compliqué pour une femme, et si tu n’es pas contente…

-Et tu la ramènes en plus ! Si Me Too avait existé à l’époque je t’aurais dénoncé ! Tu t’es joué de moi et de ce pauvre Joseph, dont on n’entend plus parler ! Tu l’as dit à tes fans intégristes que nous n’étions pas mariés et que tu m’as fécondé hors des liens sacrés du mariage ? En faisant cocu mon compagnon ?

-Mais je suis Dieu, je fais ce que je veux.

-Oui, mais maintenant, tu n’as plus d’adeptes, tu as ruiné ton petit commerce…

-C’est pas grave, je vais en monter un autre, ce ne sont pas les planètes qui manquent.

 

Et c’est ainsi que sur une planète lointaine, une fille du  nom de Marie s’est dite l’épouse de Dieu, elle transformait l’eau chaude en thé -avec un nuage de lait- et marchait au plafond, ce qui posait un problème puisqu’on voyait sa culotte, quand elle en portait une. C’est pour cela qu’elle finit sur le bûcher et en reconnaissance, ses fidèles portent un fagot autour du cou et louent le seigneur chez leur prestataire de service.

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 17:18

Synode-nouveautes.jpgC'est mon ami Délirius qui se propose de remplir les églises, mais les curés sont trop coincés pour se moderniser.. Ils en sont restés au pain et au vin.. Faut varier les apéros, c'est tout! Remarque le vin en apéro revient en force alors pourquoi  pas des hosties bien craquantes et parfumées.. Hé! tu crois que le Jésus il en est resté là lorsqu'il leur a fait le coup de "ceci est mon corps et ceci est mon sang"? Non ce que ne dit pas l'évangile, c'est qu' après est arrivé sur la table un bon ragoût de mouton et que Jésus a dit " Ceci est de la bonne bouffe" et qu'il s'est goinfré comme un porc. C'est d'ailleurs pour ça que les musulmans refusent de manger du  porc.

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2013 5 11 /10 /octobre /2013 17:25

Jésus était un être humain comme nous ! Si, si ! A ceux qui en doutent,  je rappelle le « christ aux outrages ». Donc, il fut conçu, comme nous. Et là encore la révélation que je vais vous faire va ébranler (si j’ose dire) les fondements même de la religion. Marie, tu la connais, elle faisait souvent sa lascive (à la main), c’était Marie couche-toi-là ! Si elle était  habillée en blanc et bleu, c’est parce qu’elle était supportrice de l’OM.  Chaude la cagole, et Joseph ! pas le dernier des guignols. Mais ce soir là, neuf mois avant l’an zéro, et une heure après l’apéro, elle avait un peu la migraine. Joseph attendit que le dolicrane l’assomme un peu pour s’occuper d’elle en douce. Il était charpentier, le type, champion de la goupille qui coulisse, expert en assemblage souple, tenon et mortaises, spécialiste de la poutre apparente, technicien de la queue de rat, un fin limeur quoi ! Un balèze, il pouvais même faire chanter l’égoïne (Karak ! enfin !). Et Marie ? ben là ,dans son demi-sommeil, elle s’éclatait ! Et qu’est-ce qu’elle crie ?

–Mais non pas « Maman ! »

Elle dit « Oh mon Dieu ! ». Et là les filles, si ça vous arrive, je vous jure que votre compagnon va vous répondre, sinon jetez-le dehors !. Même si ça ne m’est jamais arrivé, j’en suis sûr ! On est comme ça les hommes, si en public ça nous fait un peu caguer, en privé tu peux  nous appeler par notre sobriquet!

Joseph était un besogneux, et il besognait Marie avec application et quand elle dit « Au mon Dieu » au bord de l’extase, il ne répondit pas par une bordée d’insultes  comme le font beaucoup de messieurs (au grand plaisir de beaucoup de dames). Non ! il prit sa grosse voix et dit « Marie, je t’ai choisi entre toutes les supportrices de l’OM pour que tu portes mon divin enfant !, mon petit oiseau va te mettre la petite graine et tu porteras le fils de ton Dieu », et il lui chanta le cantique « Gaby » de Bashung qui n’était pas encore mort. Marie était aux anges. Il renonça, ce soir là, a ce qui était appelé communément « l’immaculée contraception » (Et oui ! pas de contraceptif à cette époque mais de la méthode !) et  il l’inonda de sa semence (Joseph, pas Bashung) avant qu’elle ne tombe en pâmoison, . Dans les pommes, si tu préfères ! -moi qui voulait mettre un peu de romantisme-.. Ce sont les ronflements de Joseph qui la sortirent de son sommeil. Qu’est-ce que tu crois ! Le Jojo il était pas aux 35 heures, pas de RTT non plus, il était à son compte, artisan, avec les soucis de commandes, de livraison, de comptabilité, de TVA, de taxe professionnelle que même Dieu pouvait  rien n’y faire ! bon Sarko peut-être mais il n’était pas encorné. .. Marie ne prit pas le temps de déjeuner, elle avait déjà quelque chose de chaud dans le ventre.

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2013 3 11 /09 /septembre /2013 17:16

Faut que je t’avoue un truc, Jésus picolait, et sec en plus. N’oublie pas, son premier miracle c’est la transformation de l’eau en vin, C'est un signe! T’es pas convaincu? La dernière fois qu’on a vu Jésus en public, avec sa mise en cène,il a dit quoi : « ceci est mon sang » en montrant le verre de picrate qu’il avait dans la pogne.. Tu te rends compte, 12,5 grammes dans le sang et toujours en vie, çà oui c’est un vrai miracle. Ici bas, Bob l’éponge au delà des 4 grammes il est aux abonnés absents. D’ailleurs s’il s’est fait clouer les bras le Jésus, c’est bien un signe de sevrage ! bon d’accord un peu radical mais là, fini de lever le coude, camarade de comptoir !. En fait il était tombé dans une barrique étant petit, Joseph était charpentier et sur un chantier dans une cave, le petit Jésus qui l’accompagnait,  est tombé dans un foudre. L’expression est restée, quand on parle d’un acte de Dieu on dit bien « divin !» Dans sa bande d’apôtres, Yahvé que Judas qui ne buvait pas de ce vin là, il tapait dans la bière, c’est traître comme boisson. Tu sors pour pisser et quand tu reviens tes potes sont partis, forcèment ça ennerve. Tu connais la suite..

Partager cet article
Repost0
11 août 2013 7 11 /08 /août /2013 17:11

La véritable histoire de Saint Martin !

 

L’évangile  dit que Saint Martin a partagé sa tunique en deux pour en donner la moitié à un pauvre, belle histoire mais incomplète ! Martin était un légionnaire romain. Il s’appelait donc Martini, et avait l’habitude de picoler un vin cuit qui portera son nom. Un jour il partagea son manteau, en effet, le jour ou toute la presse locale était là, mais après ? .Sans arrêt des gens venaient lui demander la moitié de ce qu’il possédait, Martin se retrouva donc toujours avec son verre à moitié plein ou à moitié vide. Et cela l’énervait un peu. Si bien qu’un jour, après l’apéro, un pochetron comme lui, mais pieds nus, qui devait retourner dans son village demanda à Martin de l’aider, l’autre, généreux, ni une, ni deux, défait une de ses sandales et lui donne. « La moitié de ce qui est à moi est à toi, comme dit mon Dieu ! » Lança Martin les yeux levés au ciel. Et l’autre de se plaindre ! « Qu’es-tu veux que je fasse avec une sandale, j’ai deux pieds ! ». Alors Martin dit " je vais réparer ça ! » Il sortit son glaive et trancha la jambe de l’importun ! . Les Saints ! faut pas trop les faire chier non plus  !.

Partager cet article
Repost0
25 juillet 2013 4 25 /07 /juillet /2013 12:24

En ce temps-là Jésus dit « Areu ! » mais c’était parce qu’il était tout petit.

 Plus tard il dira « caca boudin » comme tous les lardons de son age. Ben oui ! Jésus, fils de Dieu, étoile des bergers, VDQS des eaux plates, skieur nautique sans propulsion, ressusciteur de moribonds, Jésus faisait caca dans ses couches et pipi au lit aussi. Joseph qui avait bien voulu croire à l’histoire du petit oiseau qui a déposé la petite graine sans pénétration, commençait à se demander si on ne l’avait pas pris pour un con. Il n’avait jamais vu d’oiseau faire de si gros cacas !

- « A quoi ça sert  d’élever le fils de Dieu s’il se conduit comme le dernier des cochons ? regarde il a tout salopé ses langes ! ». (Les fameux langes Gabriel, bien sûr!)

Marie repondit

-«Mais c’est de la merdre sacrée »

-« Tu parles une sacrée merdre, oui ! mon Dieu que ça pue, tu lui a donné quoi à manger ? »

-« Du poisson acheté à un gaulois »

-« Un gaulois ? Ici à Jérusalem ? »

-« Oui ! il allait en Egypte voir Cléopâtre »

Et Joseph se mit à douter, non pas de Dieu, mais de la santé mentale de Karak. Il était comme ça le Joseph, plus c’est gros plus ça passait avec lui. Etre le beau père de Dieu, il le croyait, mais qu’un gaulois vende du poisson à Jérusalem, il en doutait. Et nous, on a bien des plombiers polonais ! Quel naze ce mec !

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2011 7 17 /07 /juillet /2011 06:13

img339.jpgJésus va attaquer le troisième virage, la croix en bandoulière,  Mais c'est pas possible! La croix doit être mal équilibrée, le voilà encore dans le décor. Son directeur sportif lui donne une nouvelle croix, mais ça ne change pas grand chose, il titube encore! Il a bu ou quoi? Il faut faire quelque chose! Ah! Les romains lui enlèvent sa tunique, il ne s'y prendra plus les pieds dedans. A poil le Jésus impressionne encore plus, on ne le voit pas derrière sa croix on dirait qu'elle marche toute seule. Mais il trébuche encore! Ce sont ses cheveux qui le gênent. Et oui, mon cher Jean Mimi, quand on suit cette mode stupide des cheveux longs, il faut en subir les conséquences. C'est pas une coupe pour sportif, moi je lui dégagerais bien ça à la tondeuse à l'illuminé. Il a passé l'age de jouer les rebelles, si a trente ans tu n'as pas les oreilles bien dégagées tu as raté ta vie sportive. Ah! Voilà sa mère qui l'encourage! Je me suis laissé dire que Jésus croit que madame Christ est encore pucelle! Ben dites-moi, Jean Mimi les cheveux longs ça rend pas plus intelligent, on dirait! Ah! Mais voilà les romains qui lui proposent un serre-tête, une belle couronne d'épines. Tout à fait Thierry! Ça lui dégage la vision et il accélère, on se demande bien d'où il tire toute cette énergie.  Véronique vient lui essuyer le visage. Ah!Véronique, trois qui la tiennent.. Calmez-vous Thierry, Il a remonté son retard, son dernier temps de passage le place en tête. On le voit au sprint pour la dernière ligne droite! PREMIER! Il a gagné! Certes il a réalisé le meilleur sablier, mon cher Jean Mimi, mais je vois qu'une réclamation est posée, un certain Simon de Cyrène l'aurait aidé à porter sa croix.  Les officiels ont réuni les trois lauréats, ils leurs demandent de lever les bras, mais ils sont trop épuisés pour le faire. Qu'à cela ne tienne, mon cher Jean Mimi, on va les leurs clouer en l'air. On rigole pas avec le protocole, c'est normal. Ces chevelus, barbus se croient tout permis, ça leur apprendra. Thierry, on a oublié de donner le nom des deux autres lauréats. On s'en fout, jean Mimi, vous savez bien que dans le sport on ne retient que le nom du premier. C'est donc Jésus Christ qui est vainqueur de la couse de cote du Golgotha! A vous les studios..

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 07:02

img339.jpgSonnez trompettes, turlututu!, voici la première édition de la course des petits livreurs à la croix de bois! Turlututu! La foule s'amasse sur les pentes du Golgotha, turlututu!, pour assister à cet évènement sportif d'une dimension planétaire. Turlututu!  Toutes les autorités locales sont là dans la tribune d'honneur. Turlututu!  Dans son coin Jésus se prépare, il a pris une boisson énergétique avec son fan club "les apôtres de l'apocalypse", turlututu! En communion avec son public, il fait ses étirements . Turlututu! -Bon! On peut arrêter cette putain de trompette ou je lui fais bouffer! ..Ah! Quand même!-  Excusez, ce sont les aléas du direct! Bon revenons à notre berger, Jésus et le sport, ça fait deux, bon, il a bien marché sur l'eau comme un bon surfer mais c'était juste pour faire le cador. On lui prête un penchant pour la boisson, mais sa vie privée ne nous regarde pas. Il va enfiler sa tunique. (En ce temps là, je vous le dis, le dossard n'existe pas et les concurrents doivent enfiler une tunique avec le numéro écrit dessus). Jésus a le numéro 70 et cela fait se marrer tout le monde. Faut dire qu'il y a de quoi, elle est bien bonne. Comment? Tu piges pas? Mais bon sang débourre toi le neurone. 70 en chiffres romains ça s'écrit XXL! Jésus dans du XXL, tu imagines la cène? Judas cria "Dieu est tunique!" juste pour la déconne. Ça commence bien, le voilà parti. Premier virage, oh là là! Jésus se vautre dans les spectateurs, il a marché sur sa tunique. Il repart illico, la croix n'est pas abîmée, deuxième virage, mon Dieu! Il chute encore mais repart aussitôt! Troisième virage, va-t-il encore tomber?. Tu le sais déjà, mais il te faudra attendre le prochain épisode, tant d'émotions d'un coup risquent de t'être fatal..

Partager cet article
Repost0
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 06:05

img339.jpgL'été c'est l'athlétisme, le sport inventé par les Grecs. C'est toujours la même fin, trois mecs sur un podium qui lèvent les bras, le vainqueur au milieu et ses deux suivants de chaque coté. Tu ne vois pas le rapport avec la religion? Vraiment? Tu es un grand naïf. Enfin! Trois hommes les bras en l'air et le vainqueur au milieu! Mais oui, bien sûr: la crucifixion de  Jésus. La religion t'a toujours fait croire que c'était un supplice, mais non, en fait c'est le podium de la course de cote du Golgotha. Une sorte de course contre la montre, enfin pas en vélo, puisqu'il n'avait pas été inventé, ni avec une montre puisque la Suisse était trop loin. C'est certain, les jeux Olympiques existaient déjà, alors du coté de la Judée et de la Palestine, il fallait bien inventer des jeux sportifs. Et bien figure-toi que comme dans toutes les traditions populaires c'est le travail qui donnât l'idée de cette course. Un peu comme la course des garçons de café, ou celle des petits télégraphistes, il y eut donc la course des livreurs de croix. Jésus n'avait pas les doigts d'or de son Joseph de père, et se la pétait un peu, il voulait être mis aux commandes de l'entreprise. "Qu'il en soit ainsi, tu livreras les commandes" lui dit Joseph qui,  n'étant pas Dieu, pouvait se permettre de faire le Malin (si c'est trop intellectuel tu le dis). Et comme en ce temps là les romains faisaient une grosse consommation de croix, l'idée germa dans un cerveau malade d'organiser la "course des petits livreurs à la croix de bois". Une course que Jésus remporta malgré trois chutes, et la vraie question qui se pose aujourd'hui est simple. Etait-il dopé? Tu le sauras peut-être lorsque je t'aurais fait vivre cette course de légende en léger différé, ici même. En attendant une page de pub et deux aspros..

Partager cet article
Repost0
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 17:28

img339.jpgEn ce temps là, je vous le dis l’église s’est complètement trompée sur le message messianique. Prenons les faits bruts : Jésus est le fruit d’un amour passager. Marie rencontre un drôle d’oiseau qui lui fait le coup de la petite graine et qui s’envole une fois qu’elle est enceinte, malheureusement un grand classique. Cela aurait pu donner Johnny Hallyday , ça a donné Jésus Christ . Les temps changent. Jésus qui gardera son vrai nom malgré la consonance portugaise de son prénom, s’appelle Christ comme son beau père Joseph qu’il appelle « papa Jo ». Il faut voir dans ce diminutif affectif le vrai message du prophète. Joseph était ouvrier charpentier et non « ouvrier partant chier » comme les vulgaires contre-péteurs le prétendent. A ce titre il construisait des croix pour les  occupants romains. Ce que l’on sait moins c’est que Joseph était résistant, comme un petit village au nord ouest de la Gaule,  son nom de code était Jean Lascie (son pote meunier se faisait appeler  Jean Moulin) et ils militaient à Sud-Aïe un syndicat qui se faisait taper sur les doigts, forcément, avec un charpentier.. Comme, avec ses potes,  ils ne supportaient plus ces crucifixions arbitraires et permanentes, ils organisèrent le blocage de la livraison des croix de bois au dénommé Lazare, grossiste en appareils de torture et de supplice. "Lazare fait bien des choses" était le slogan de cette funeste entreprise. « Papa Jo » donc avait participé au blocage du fameux « hangar cinq Lazare » et c’est à ce titre que Jésus considéra son père comme un Dieu. Rendez-vous compte, il avait mis en échec l’empereur romain Tibère dit « le nain » qui voulait continuer les exécutions à un rythme élevé. Tibère qui laissa peu de thraces dans l’histoire d’ailleurs.Cet Tibère là fut rigoureux. Jésus donc en parlant de Dieu, parle de l’amour qu’il porte à son père de substitution et non à un hypothétique créateur du monde. Le message en est d’autant plus touchant. Le sacrifice de Jésus n’est pas un mystère, il s’est fait crucifier pour que son père puisse vendre une croix de plus, histoire de garder son boulot…. Savoir s'il a fait pipi sur la croix, c'est facile, personne ne l'a vu descendre pour aller au cagadou en tout cas.. Et comme à son dernier repas il s'était goinfré de pain et avait aussi bien picolé, de mauvaises langue prétendent qu'il y aurait même fait caca..

Partager cet article
Repost0

Qui C'est Celui-La ?

  • : Le blog de KARAK
  • : Dessins d'actu, de presse, d' humour .. Chroniques lunaires.. Dieu à temps perdu
  • Contact

BIENVENUE ICI ET MAINTENANT

 

img332

Ici, tout est gratuit. Tu peux te servir des dessins, des textes pour illustrer ton blog, ton tract, ton fanzine, ta chambre à coucher, tes chiottes... Tu peux aussi aller sur mon second blog, best of de mes dessins: 

   Best of karak

La contrepartie c'est de me faire un peu de pub. Bien sûr, si tu es un pro de l'édition ou si tu as de l'argent à parier sur une bourrique tu peux acheter, ça paye mes crayons... Mais l'important c'est que tu regardes et que tu t'exprimes... 

Je prècise que je ne suis pas responsable de la pub qui envahit l'écran et qui ne me rapporte rien mais me permet de tenir ce blog gratuitement..

Ma Biographie

1951-20...
(champion du monde de la bio la plus courte)

st karak copie22