Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 08:29

img339.jpgEn ce temps là Jésus dit à ses apôtres : « Y en a marre !  marre ! (quand il était en colère Jésus répétait souvent ce qu'il disait) les marchands se sont installés dans la cour du temple ! c'est un scandale ! il faut aller les déloger dare-dare (non là ça s'écrit comme ça, c'est pas une répétition) La religion n'est pas une marchandise ! il faut les foutre dehors !» -« Oh ! messie !  tu oublies qu'on est épais comme des alincades et qu'on va se faire escagacer » dit celui qui deviendra Saint Rémi de Provence. « Douterais-tu de la volonté de mon père ? Sais-tu que ces bimbelotiers ont construit un Maculé Dorique ! » -« Un Mac Do !!! » s'exclamèrent stupéfaits les adeptes . « Et pour te répondre à toi qui doute ! J'ai là une chose qu'y m'a été donnée par un gaulois et qui nous donnera force et courage ». « La potion magique ! » s'exclamèrent les apôtres qui, lorsqu'ils ils avaient un peu de temps libre, lisaient les bas-reliefs gaulois. « Non ! ce n'est pas une légende, ce produit nous fera dur comme le roc et fort » Et il sortit un fromage qui puait de dessous sa robe ! (les benêts n'ont pas vu le jeu de mots, tant pis pour eux). Jésus refit le coup du pinard pour faire descendre le fromage, et la troupe alla débarrasser le temple des marchands. Comment ? la force des mots de Dieu simplement, c'est ce qu'écrivent les autres évangiles, la vérité n'en est pas éloignée, c'est l'haleine des Jésus-boys qui les firent partir.  Jésus au comble de la joie déclara « Il sera plus difficile à un riche d'entrer dans mon royaume qu'à un chameau de passer par le chas d'une aiguille ! » Quand il était bourré, il disait n'importe quoi !    

Repost 0
4 décembre 2009 5 04 /12 /décembre /2009 07:43

Mais qu’est-ce qui a bien pu ressusciter Lazare, quels propos si vibrants l’ont poussé à se relever en faisant la nique à la mort ? Par quel vocable miraculeux en sommes nous arrivés là ?  Quel est cet étrange magistère ? (tu as remarqué comme je fais monter le suspense ? C’est tout un art ! je sais, je sais ! mais c’est aussi parce que cette seconde partie est ridiculement courte) . Devant le défunt, Jésus commença à gigoter un peu, à se hausser sur la pointe des pieds  et déclara : « Allez debout maintenant Lazare, il faut te lever tôt pour que tu travailles, le travail c’est la santé et la richesse. Tu vas  travailler plus pour gagner plus, travailler le dimanche et jusqu’à 70 ans, sinon tu seras rien d’important, il te faut gagner mon pain à la sueur de ton front. Sinon qu’est-ce que je fais, moi, fils de Dieu, je te laisse mourir à 50 ans ? sans Rollex ? comme un pov’con ? Allez casse-toi !» A ces mots, Lazare se leva et sortit du tombeau. « Miracle, miracle » cria la foule. Oui, bon, enfin, faut relativiser. Lazare était mort et son cerveau n’ayant pas été irrigué, il ne fonctionnait plus correctement, il était devenu neu-neu , escagacé de la comprenette, c’est pour ça que la recette a marché et lui avec. Il n’y a que les gens sans cervelle  à qui ces balivernes peuvent redonner un peu de vie. Jésus fêta sa victoire en allant se taper des godets dans la plus célèbre brasserie de Judée. Seul Judas tirait la gueule, Lazare l’avait couché sur son testament... Je sais pas mais j’ai l’impression qu’un message subliminal s’est glissé dans cette histoire à l’insu de mon plein gré… A l’insu de mon plein gré, si, si je le jure… sur la tête de Sarko !

Repost 0
3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 07:38

En ce temps là Jésus pestait : « Mon père a inventé le vin, l’alcool, la biture qui va avec mais pas l’Alka Seltzer ». il en était là de ces réflexions quand on vint lui dire que Lazare allait casser sa pipe. Tu parles comme il s’en foutait, il aurait donné son royaume pour une aspirine. Marthe insista et Jésus l’envoya paître, ce qui est normal quand tu es berger et que tu t’adresses aux brebis. Mathieu en rajouta une couche en proclamant qu’il ne fallait pas croire que le Lazare faisait toujours bien les choses. Il fit aussi un jeu de mot avec la gare Saint Lazare mais personne ne comprit puisqu’on avait pas encore inventé le train. Son mal de crane passé Jésus se rendit sur place. Merdre ! le Lazare était déjà mis en sépulcre avec la grosse pierre qui bouche le passage du tombeau. Marthe dit « je vais chercher le forgeron pour qu’il déplace la pierre » . Jésus se sentit vexé, il était vraiment gringalet, c’était même là l’origine de sa vocation. Au premier coup de marteau qu’il se mit sur les doigts dans l’atelier de son vieux, il décida de ne pas devenir travailleur manuel, il chercha un boulot de feignasse et comme les banquiers et les hommes politiques n’existaient pas et qu’empereur c’était déjà pris, il choisit prophète. 

Jésus, qui voulait gagner des millions de fidèles, fit appel à son joker,  son Dieu de père pour qu’il lui enseigne comment ouvrir le tombeau de Lazare. Après être entré en transe, il se positionna en face du tombeau et de sa voix la plus grave déclama : «  Sésame ouvre-toi ! ». rien ne se passa, il recommença, rien non plus. Enfin rien, si quand même, Dieu était écroulé de rire et se tapait sur les cuisses de la blague qu’il venait de faire. C’est son humour à Dieu, tu peux pas lutter, il a ça dans le sang, les trois clous au lieu de quatre pour la crucifixion, c’est lui, quand il demande à Abraham d’escaner son miston, c’est son humour, son coté Hara-Kiri. Et je te passe la peste, les guerres mondiales, les tempêtes etc. etc. Bilan c’est le forgeron qui dégagea la pierre. C’était le petit copain de Marthe et comme disait Mathieu, « c’est normal c’est Marthe au forgeron ». L’enclume ne lui passa pas loin du cigare. Bref, Jésus entra et deux minutes plus tard, Lazare ressorti vivant. En fait, je peux aujourd’hui te dévoiler la discussion que Jésus tint (du verbe tenir, pas du laurier) enfin aujourd’hui, non, demain sans doute.  

Repost 0
13 novembre 2009 5 13 /11 /novembre /2009 15:58

Le lendemain les groupies de Jésus débarquent sur sa tombe, un peu comme pour Morisson. La pierre qui fermait le tombeau a été déplacée. « Alléluia ! Jésus est ressuscité et en plus il a poussé tout seul la grosse pierre ! Re miracle ». Bon, je sais pas ce qu’elles fumaient à cette époque mais voilà le résultat. Le haquic ça vient de la-bas, je te rappelle ; Comment tu peux penser qu’un mec comme le Jésus, dont je te rappelle que la densité est équivalente à celle du balsa, puisse pousser une pierre pareille, même avec un miracle, wallouf ! A propos, tu sais pourquoi Jésus n’est pas né en Provence ?  Ben, au premier coup de Mistral  tu le retrouvais en Corse au FLNC (front de Libération du Nouveau Christ) . En plus le Jésus, il est bien élevé, fils de Dieu quand même, et bien il aurait refermé la porte, logique. Non, la solution passe par ? par qui ? -« par Ali Baba et son « sésame ouvre-toi » ?  ». Tu vois que de fréquenter ce blog tu progresses, tu y étais presque c’est aux quarante voleurs qu’il fallait penser. Ali  était à l’époque chez les tsiganes, et on va laisser Baba aux roms. Les trente neufs voleurs ( il y en avait un en prison) se sont dit que le tombeau d’un seigneur dont le père détient un royaume, devait être rempli d’or. Penses-tu ! pas con le bon Dieu, c’est lui qui nous a créé, il a tout mis dans un bas de laine. Alors quand les trente huit couillons ( il y en a un qui s’est fait un lumbago et qui est parti aux urgences)  ont déplacé la pierre et sont rentrés dans le tombeau, il ont trouvé…… des clous ! (bon là je t’ai un peu aidé)  .. Enfin, toujours est-il que c’est pour ça que Jésus se les caille ( « de poisson », si tu veux,  humble pécheur). Il sort donc de son tombeau, en titubant, non pas à cause de l’alcool comme d’habitude (voir les épisodes précédents), mais à cause des trous dans les pieds. En plus il ne pouvais même pas marcher sur les mains pour se soulager, et marcher sur la tête c’est réservé aux fidèles. A la claire fontaine, il a trouvé l’eau si claire qu’il s’y est baigné, mais patatras,  l’eau se transforme en vin. Heureusement pour lui les 37 bandits étaient là (un était allé se faire vacciner contre l’ H1 N1 ) il ont pigé très vite qu ‘ils allaient devenir d’honnêtes voleurs en vendant du vin divin. Quand ils ont vu le Jésus si triste, trahis par les siens, abandonné par son père à une famille d’accueil, etc, etc.. pour le réconforter ils se sont mis à danser et chanter avec leurs burnous.

Et ils sont à l’origine d’un style de chansons bien particulier, que tu dois trouver avant de lire la réponse dans le premier com…. FIN

Repost 0
11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 17:37

En ce temps là, Jésus était mort, mais il allait ressusciter ! YYYESS ! Je lis tes com lecteur avisé et tu me demandes souvent « mais tu y étais ? » Mieux que ça mon pote ! Je l ‘ai fait. Quel est le seul évangéliste qui va te raconter, en caméra cachée, ce moment sublime ou Jésus ressuscite ? Quelle question stupide ! Karak, bien sûr ! Non, je n’ai pas de mérite parce que j’ai passé un deal avec  Dieu. Un peu comme Faust, mais à l’envers. Dieu m’a demandé de corriger un peu les évangiles pour les rendre plus marrantes. Le but ! c’est que dans les églises, à la place d’entendre des pleurs, des silences ou même parfois des pets mal contrôlés, si, si, ça a du t’arriver aussi, pendant l’élévation lorsque tu te mets à genoux ! PROUT, c’est la position qui veut ça., donc à la place de tout ça se serait plus sympa d’entendre rire, comme au bistrot !. Des bons rires joyeux qui monteraient vers le ciel (grâce à l’acoustique)  plutôt que ces plaintes larmoyantes et ses prières contrites et qu’on triture. Le rire est le propre de l’homme ! bon,  de la femme aussi, puisque c’est elle qui fait le ménage. Et Dieu a de l’humour ! Déjà pour faire crucifier son propre fils faut aimer la déconne. Non ! Il peut être plus fin parfois, tiens, tu sais comme il m’appelle ? Korektor, tu devines pourquoi ? parce que je suis l’anti-Faust  de français ! Désolé, mais de fréquenter Dieu, j’en oublie que tu as le bocal à neurones mal oxygéné, le mien est toujours fêlé je te rassure. Bon ! on se la fait cette résurrection ?
Après son coma éthylique, Jésus ouvrit un œil, tout était noir ! désespérément noir, Il se crut borgne. Puis il ouvrit l’autre œil et il se crut aveugle tout était toujours noir,  il errait mais diablement* (je te mets toujours les astérisques pour que tu rates rien)  dans le noir . Noir ! Noir de chine, Noir de Mars, noir quoi ! (si ça va trop vite tu le dis)   Il comprit alors que c’était la nuit car il avait un sens profond de la déduction et qu’il était dans un tombeau puisqu’il était mort (ça se tient). Tu avoueras que pour faire plus noir, c’est charbon ! (Je vais pas dire coton, non !) « Heu ! comment il peut le savoir si c’est très noir ? » Mais Jésus, comme sa mère était fluorescent, mon enfant. Ne me dis pas que tu ne l’avais pas remarqué ! Petit, tu  avais une Sainte Vierge dans ta chambre, peinte avec du radium rien que pour te filer le cancer quand tu serais vieux (sacré déconneur Dieu quand même!) . Alors il regarda ses mains à la lueur de la petite lumière bleue et dit « Heureux ceux qui n’ont pas les mains trouées, ils pourront faire des économies » puis il regarda ses pieds « Heureux ceux qui n’ont pas les pieds troués, ils pourront marcher sur l’eau » et il s’arrêta là pour laisser Bigard s’occuper du reste En attendant Jésus avait froid et c’était un peu normal avec tous ses trous il était plein de courants d’airs (celle là, même moi, j’en rigole)  Dans le prochain épisode, te sera révélé  le mystère de la pierre du tombeau ! Captivant non ! en attendant faut que j’invente !

Repost 0
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 16:56

Jésus était-il homosexuel ? dit comme ça, je sais, on va encore m’accuser de foutre le boxon. Mais je fais appel à une chose dont les religions ne font jamais appel : ton intelligence ! lecteur assidu. Voilà, en ce temps là, l’espoir de vie était de 50 balais maxi. Que penser d’un garçon de 33 ans qui vivait encore chez ses parents ? qui vouait un culte à sa mère? qui la croyait immaculée ? qui s’habillait en robe et qui fréquentait une bande de copains tous masculins ? Hein ? tu n’aurais pas des doutes si ton fils ou ton frangin se comportait comme ça? Pas convaincu ? je continue. Jésus est trahi par son meilleur ami, quand celui-ci le trahi c’est en lui donnant un baiser.
Puis un mec qui te dit que le vin est son sang et le pain est son corps, c’est peut-être qu’il veut se faire bouffer le quignon ? Non ! Et cela explique tout. Le célibat des prêtres, la soutane, les costumes de gay-pride du pontife, le refus du préservatif, et même la tonsure ! Ben oui, il faut bien que tu l’embrasses quelque part ton partenaire quand tu pratiques l’acte d’amour ! (merci Reiser)

Repost 0
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 18:55

En ce temps-là, Karak dit à ses fidèles (lecteurs) : « Tu serais pas en train de croire que je te raconte des bêtises ? Tu ne douterais pas de ma sincérité ? Hé bien voilà ! Je te propose de faire toi même une expérience, une sorte de TP dont on tirera les conclusions. D’abords il faut te rendre chez Vaticana ou Christorama, si si tu connais « le pays où la vie est terne, elle ! ». Là, tu achètes un nécessaire de crucifixion pour ado (une croix et des clous). Prend la marque INRI (sur le marché depuis 2000ans). Rentré à la maison tu prends ton fils ado et tu lui fait monter la croix sur trois étages, pour le mettre dans les mêmes conditions que Jésus. Ensuite tu le fous à poils, tu lui noues une serviette autour de la taille et tu le crucifies.  Je sais, ça peut paraître cruel de le priver de portable et de micro pendant un moment, mais c’est toi qui doute de ma parole, non !. Alors fait attention quand même, en lui clouant les mains, de pas te filer un coup de marteau sur les doigts. Ensuite tu ériges la croix, et là tu attends et tu constates. Ton ado, au bout d’un moment, il va fléchir les genoux, ça va lui tirer sur les mains et le faire souffrir, il va alors se redresser et ça lui tirera sur les pieds en le faisant souffrir encore, et ainsi de suite. Ben, oui, c’est un supplice quand même. Et au bout d’un moment la serviette tombe, mettant à nu ton ado. Voilà donc la révélation ! Jésus s’est retrouvé tout nu sur la croix, le bazar à l’air, avec le falzar sur les chevilles, comme un vulgaire amant surpris dans le placard.(mais non ne va pas voir dans l’armoire, c’est une image !). tu comprends la valeur de cette révélation ? tu crois que l’église prendrait le crucifix comme symbole ? Comment ? Ton ado qu’est-ce que tu en fait ? Tu peux le déclouer, et ne t’inquiète pas sur un éventuel procès, si  Dieu l’a fait avec son fils, on va pas te faire caguer pour ça !

Repost 0
2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 17:23

 

 

Ce qu'on nous a caché c'est que Jésus puait. Et pas qu'un peu. Normal, dés qu’il touchait l'eau de ses mains elle se transformait en vin. Tu t'es déjà fait des shampoings au gros rouge qui tache ? et la bistouquette au beaujolpif ? Voilà son problème au Jésus. Tu vas me dire (si,si, je te connais)  qu'il n'avait qu'à prendre des bains. Mais tu oublies une chose, comme se fait-ce que Jésus marchait sur l’eau ? Ben oui, il avait une densité (une masse volumique si tu préfères –t'es chiant parfois-) inférieure à l'eau. Impossible de se baigner, il flotte comme l'huile le Jésus. C'est à ça qu'on le reconnaissait à la plage, « c'est lui le sieur Jésus » qu'ils disaient. Je sais, des publicistes sans foi ni loi du marché ont détourné l’expression. Bilan il a demandé  à son père d'inventer la douche. Mais voilà, Dieu pour le gros œuvre il est balèze mais pour les finitions ça laisse à désirer (regarde nous !), pour ça il faisait appel à la sous-traitance, mais non pas le plombier polonais ! Non le divin plombier Shadock, un autre Dieu, mais plus rigolo. Ce dernier lui a fait une douche super, mais bon une douche Shadock, c'est à dire que le pommeau n'était pas troué. C'est pour cela que dans toutes les représentations, Jésus a un pommeau de douche sur la tête, pour montrer qu'il est propre et bien élevé. Certaines images, regarde bien, détaillent même les ergots de fixation à la douchette. Tout cela est consigné dans l'évangile selon Judas, mais tu connais la suite 

Repost 0
25 septembre 2009 5 25 /09 /septembre /2009 16:29
Jésus picolait, c’est un fait, mais plus important est de savoir pourquoi, on va pas jeter l’enfant Jésus avec l’eau bénite du bain. En fait il en était arrivé là à cause de son père. Dans leur entreprise commune avec le Saint Esprit ils avaient chacun 33% des actions, la trinité ils ont appelé ça. Et Jésus avec ça croyait avoir une minorité de blocage sur les choix que ferait l’entreprise. Penses-tu, il s’est fait arnaquer le pôvre ! Le père est resté bien au chaud, le Saint Esprit s’est payé du bon temps avec Marie, (Les parents tringlent, les enfants boivent, c’est connu !) et le Jésus s’est tapé la crucifixion. C’est la première leçon de l’histoire, sur les mésaventures des petits porteurs. Chacun sa croix !  Alors après c’est la rue, l’alcool. Mais il ne faut pas lui jeter la première bière comme disait Kronembourg , qui est devenu Saint Kro avec Jésus, mais qui a foiré son entreprise, tu parles montrer la bière et dire « ceci est ma pisse » c’est forcément moins noble, et pourtant il était dans le vrai. La bière fait faire pipi a celui qui en boit  alors que le vin  fait faire du mauvais sang à ses  parents !
Repost 0
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 15:40

En ce temps-là Jésus ne savait plus que dire, Karak était tombé de sa chaise, avait publié deux fois le même sacré texte (et à peine deux personnes s’en étaient rendues compte), les apôtres s’étaient tirés dans les autres clubs, les remplaçants n’étaient pas à la hauteur, bref on aurait dit l’équipe de France. De son coté, Germain, saint de corps et d’esprit, voulait y aller quand même, mais Jésus ne voulait pas oser le pari Saint Germain ! Dieu a des limites quand même!. Jésus décida d’affronter tout seul l’équipe finaliste  de Ponce « cater » Pilate surnommée « les bulldozers de l’ Empire ». Avec ses cannes fluettes, ses sandales usées et sa toge poussiéreuse, qui sentait un peu le pipi, on redoutait le combat inégal. Mais Dieu était à son coté, avec ses anges. Les ailiers (ils sont bon à l’aile les séraphins) , les gardiens et Ariel  dit la « lessiveuse », putain d’équipe !  (si tu te souviens bien il est apparut enfant dans un épisode de la « machine à laver », oui, bon, pourquoi je dis ça moi, tu t’en cagues complet !)

 

LA FINALE !

En ce temps-là Karak dit à ses lecteurs : « Voici venir la fin, elle va être pitoyable, je le sens bien, vous vous en foutez, je sais, Jésus a donné son sang pour vous, et vous êtes là à vous marrer, au moins les espagnols, en guise de reconnaissance, l’appellent rhésus ». La finale ne tint aucune de ses promesses, l’équipe de Jésus fut laminée, Dieu en fut responsable. Pour créer le monde, l’univers, nous faire croire à l’enfer et au paradis, là, il y a du monde ! là, il est fortiche le bon Dieu. Mais comme entraîneur/sélectionneur « il vaut pas un clou » comme dira Jésus sur la croix, ni même un Domenech, mais ça c’est pas lui qui l’a dit. . Vous savez pourquoi ils ont perdu 8 à 0. Dieu avait mal choisi l’ange gardien de but, il avait mis Mimie Mathie ! Et Jésus le paya de sa vie… Il a eu beau sonner du corps, la cavalerie est arrivée trop tard ! C’était le 11 septembre.. FIN (heureusement)
Repost 0

Qui C'est Celui-La ?

  • : Le blog de KARAK
  • Le blog de KARAK
  • : Dessins d'actu, de presse, d' humour .. Chroniques lunaires.. Dieu à temps perdu
  • Contact

BIENVENUE ICI ET MAINTENANT

 

img332

Ici, tout est gratuit. Tu peux te servir des dessins, des textes pour illustrer ton blog, ton tract, ton fanzine, ta chambre à coucher, tes chiottes... Tu peux aussi aller sur mon second blog, best of de mes dessins: 

   Best of karak

La contrepartie c'est de me faire un peu de pub. Bien sûr, si tu es un pro de l'édition ou si tu as de l'argent à parier sur une bourrique tu peux acheter, ça paye mes crayons... Mais l'important c'est que tu regardes et que tu t'exprimes... 

Je prècise que je ne suis pas responsable de la pub qui envahit l'écran et qui ne me rapporte rien mais me permet de tenir ce blog gratuitement..

Ma Biographie

1951-20...
(champion du monde de la bio la plus courte)

Made in Karakie

 

 

 

Couv pour Karak (1)

Le premier tome a eu un franc succès et est épuisé mais la connerie non, alors on remet ça. Voilà donc la deuxième couche qui ne sera pas en vente dans les bonnes librairies ni les mauvais supermarchés.  (60 pages couleur) Prix: 10 euros port compris Pour acheter tu me laisses un com et prépares la monnaie..

 

 

 

livre-karak.jpg


Acheter une oeuvre d'art pour 8 euros c'est possible!
La preuve, mon bouquin ! Tu m'envoies un mail avec tes coordonnées et tu le reçois chez toi,
au chaud. T
ranquille !

Tous ceux qui l'on lu ne le regrettent pas, les autres si..
Pour les sceptiques lire les com dans la rubrique
Mon bouquin

st karak copie22