Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 09:04
img434.jpg

 

 

Toujours pareil, pub téléphonique, c’est Nathalie Machin qui m’appelle :

-Monsieur Karak je suis heureuse de vous annoncer que vous avez gagné un cadeau. Je sais pas toi, mais le coup du cadeau, ça m’a toujours fait penser au ver sur l’hameçon. Je prend un accent incroyable (de Moldavie septentrionale )

-J’y gagné matimoiselle Nathila ?

-Oui, et là je me mets à gueuler « on a gagni ! on a gagni ! » au moins dix fois, puis me ravisant « mais j’y pas joué ». Nathalie pouffe de rire « t’y te moques de moi » Nathalie ne pouffe plus :

–Le cadeau il faudra le retirer à Conforama»

- Li con font ramadam tu dis ?

-Non Conforama le magasin !

Et c’est quoi li cadiau d’abord ?

-Une bouteille de vin

-Toi t’y offres du vin à un musulman ? Affolement à l’autre bout, mais la fille ne sait pas si c’est du lard ou du cochon, (-non ! pas di cochon !) Elle raccroche pas. Elle voit déjà Al Quaeda jeter un avion sur le magasin un samedi après midi, elle flipe un peu mais doute 

-Vous pourrez l’offrir à quelqu’un qui peu la boire ! ...Ah la garce !

-Dis moi, Nathila, toi quand ton amoureux il t’offre des fleurs, tu les donnes à ton voisin ?

-Non, mais moi j’aime les fleurs !

-Moi aussi j’aime les fleurs! et ton amoureux il aime le vin ?

-Heu ! oui !

-alors c’est bon on peut faire le troc, ti me donnes le bouquet, j’y te donne le vin ! (là, même moi j’ai du mal à ne pas éclater de rire.)

-C’est pas possible ! rigole-t-elle.

-Dis, ton patron, il enregistre tout ça qu’on dit ?

-Non ! pourquoi ? en riant, et là je reprends ma voix normale,

-Parce que nous si ! Chère Nathalie, vous venez de vous faire piéger par « Salut les blaireaux ! » l’émission de Radio Bleu Hérault

-C’est pas vrai ! (quand on te dis ça sur ce ton, t’as plus qu’à ferrer !)

-Si, si, on a préparé le coup avec la complicité de votre responsable. (là j’espérais une embrouille en live, mais j’ai mieux)

-Ah ! c’est pour ça qu’il est parti !.

-Ben tiens ! il allait pas se faire arracher les yeux ! L’émission passera ce soir à 18h 30. Il vous faudrait appeler le standard au 586000, vers 18h, vous dites Nathalie pour salut les blaireaux et Christine la standardiste me passera la com. Et bien sûr vous aurez droit à un joli cadeau !

-Ah bon !

- Oui, une bouteille de vin ! et on éclate de rire tous les deux. Comme elle marche à fond je persiste. Non, vous nous avez dit que vous aimiez les fleurs, on va arranger ça.

-Alors à toute à l’heure ?

-Ok.

Ce qu’il te faut savoir, c’est que le numéro est le bon, mais qu’à Radio Bleu Hérault, ils ne supportent pas  qu’on les appelle Radio Blaireau.

 
Repost 0
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 08:26

Le téléphone sonne, « identité masquée » sur la ligne de la box. Tu as décodé, c’est de la pub.

-Allo ! Monsieur Karak ?

-Ouais!

-Je me présente je suis Gilles Dupont  votre conseiller Orange.

-Salut mon pote. (Oh ! je te dis pas depuis le temps que je l’attendais celui-là !)

-Oui, bonjour Monsieur Karak

-Hé te casse pas en deux mec, je t’ai dit mon pote parce que j’ai travaillé sur un plateau  Orange à Montpellier, (Ce qui est faux mais j’y avais des copains) enfin à l'époque c'était wanadoo.

-Ah ! oui !

-Dis-moi, pour faire court, ton superviseur nous écoute ?

-Heu ! Je sais pas !

-Comment! s’il t’écoute tu dois avoir une icône ou une signalisation suivant le système où tu es logué ! (là ça fait pro et je sens le jeune homme un peu emmerdé)

-Peut-être, je sais pas !

-Peut-être il nous écoute, alors ?

-Heu ! (de plus en plus emmerdé) Oui peut-être !

-Alors superviseur de mes deux, grosse tache en costume, tu sais que si tu écoutes il faut le signaler à ton agent et me le signaler à moi aussi ! C’est la CNIL qui l’exige ! Tu entends espèce de négrier vicieux !

-Monsieur ! Monsieur ! (le Gilles se fait un coup de tension) il n’écoute pas, je viens de le voir passer !

-Bon écoute-moi bien !

-Oui ! (je le sens fébrile et obéissant)

-Tu te renseignes pour savoir comment il s’y prend, tu gardes mon numéro sous le coude, et le jour ou il t’écoute tu m’appelles. Et tu vas voir comment je vais lui pourrir sa race pendant trois générations à cette enflure..

-Tut..Tut..Tut..

Bon voilà, je suis tranquille pour un moment avec eux !
Repost 0
16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 07:08

 

Vous aussi vous vous faites enquiquiner par des appels téléphoniques publicitaires ? Alors offrez- vous une récréation lorsqu’ils appellent. Premier truc : retenir le prénom du gugus ou de la nénette qui se présente, ça va vous servir, mais d’abord les programmes courts si tu es pressé(e).

-« bonjour,  je suis madame Nicole Niscotch  de la société Machintruc spécialiste en produit de beauté, , pourrais je parler à madame Karak ?

Avec ma voix la plus grave « c’est moi ! »

Là, Nicole immanquablement dit « Excusez-moi » elle est polie, mais on ne se méfie jamais assez des gens polis et tu répliques sans lui laisser le temps de poursuivre « Vous excuser, chère Nicole, mais de quoi ? » Là, il y a généralement un petit blanc qu’elle a du mal à casser (pas comme au bistrot). Elle va pas te dire que tu as la voix de son grand père, elle vient te vendre une merde quelconque pour affirmer ta féminité. Elle pouffe de rire si elle a pigé que tu déconnais, si elle insiste tu peux l’envoyer caguer, faire un métier con n’oblige pas à l’être.

Plus court la semaine dernière.

« Pourrais-je parler à monsieur Karak ? » 

« Non, il est mort hier » Là aussi, excuses et tu en rajoutes « vous savez c’était un sinistre con, il faisait chier les gens qui l’appelaient au téléphone pour lui vendre de la merde ! »

La dernière pour la route, fastoche !

« Monsieur Karak ! je vous appelle pour vous dire que vous avez gagné un cadeau qui va vous faire plaisir » « Vous aussi ma chère Nicole ! j’ai un cadeau à vous faire, vous prenez le cadeau qui m’est destiné, vous l’enveloppez dans un beau papier et je vous l’offre et comme ça vous fait plaisir vous me donnez votre numéro de téléphone privé pour conclure »  La relation se conclut toujours là. J’ai testé les trois et je n’ai jamais eu d’échecs, j’ai eu d’autres appels, je t’en causerais bientôt…
Repost 0
29 octobre 2009 4 29 /10 /octobre /2009 17:10

Drinnnng, c’est le téléphone de la live-box, un numéro que j’ai donné à personne, « identité masquée » tu as compris c’est une pub !

-Monsieur Karak

-Oui

-Je suis madame Sophie Tartanpion

-Oui

-De la société d’assurance

-Oui

Je lui balance un oui toutes les trois secondes, mais des oui expressifs, affirmatifs, interrogatifs, incitatifs, surpritifs. Et ça commence à l’agacer cette fille de pub.

-Vous répondez toujours oui ?

-Oui (affirmatif)

-Oui, je suis bête !

-Oui (doublement affirmatif)

-Vous vous moquez de moi ?

-Oui (légèrement dubitatif)

-Vous n’écoutez pas ce que je dis ?

-Oui ( ironitif)

-Ce que je dis ne vous intéresse pas ?

-Oui (marmonatif)

-Bon je vais raccrocher !

-OUUUUUIII ! (jouissif !)

Bon le prochain coup j’essaie avec non, mais ce sera plus court !
Repost 0

Qui C'est Celui-La ?

  • : Le blog de KARAK
  • Le blog de KARAK
  • : Dessins d'actu, de presse, d' humour .. Chroniques lunaires.. Dieu à temps perdu
  • Contact

BIENVENUE ICI ET MAINTENANT

 

img332

Ici, tout est gratuit. Tu peux te servir des dessins, des textes pour illustrer ton blog, ton tract, ton fanzine, ta chambre à coucher, tes chiottes... Tu peux aussi aller sur mon second blog, best of de mes dessins: 

   Best of karak

La contrepartie c'est de me faire un peu de pub. Bien sûr, si tu es un pro de l'édition ou si tu as de l'argent à parier sur une bourrique tu peux acheter, ça paye mes crayons... Mais l'important c'est que tu regardes et que tu t'exprimes... 

Je prècise que je ne suis pas responsable de la pub qui envahit l'écran et qui ne me rapporte rien mais me permet de tenir ce blog gratuitement..

Ma Biographie

1951-20...
(champion du monde de la bio la plus courte)

Made in Karakie

 

 

 

Couv pour Karak (1)

Le premier tome a eu un franc succès et est épuisé mais la connerie non, alors on remet ça. Voilà donc la deuxième couche qui ne sera pas en vente dans les bonnes librairies ni les mauvais supermarchés.  (60 pages couleur) Prix: 10 euros port compris Pour acheter tu me laisses un com et prépares la monnaie..

 

 

 

livre-karak.jpg


Acheter une oeuvre d'art pour 8 euros c'est possible!
La preuve, mon bouquin ! Tu m'envoies un mail avec tes coordonnées et tu le reçois chez toi,
au chaud. T
ranquille !

Tous ceux qui l'on lu ne le regrettent pas, les autres si..
Pour les sceptiques lire les com dans la rubrique
Mon bouquin

st karak copie22