Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 16:36

img273.jpg

Tu croyais cette histoire inachevée, mais voilà qu'elle revient! En fait la machine à laver le linge et à remonter le temps a merdé. Elle a lavé le temps et a remonté le linge, si bien que je me suis retrouvé dans le futur. Angoissant de visiter le futur! Tu te cherches pour savoir si tu es déjà mort ou encore vivant. Non, je ne te ferai pas le coup du voyage dans le futur pour suivre son propre enterrement, mais c'est pourtant d'un enterrement que je vais te causer. Et pas n'importe lequel: celui de Sarkozy. Si, si, je peux pas te dire l'année mais je suis tombé pile-poil dessus et j'ai vu le reportage sur TF1 entre deux heures de pub. La vache! Tout à changé, maintenant les matchs de foot durent un quart d'heure, c'est la pub qui joue les deux mi-temps.

Il n'y avait pas grand monde en tout cas à la cérémonie. Une vielle poupée chiffonnée et siphonnée a chanté les "cent mille corbeaux" .Si, si corbeaux. Faut dire que les colombes, ils ne savent plus ce que c'est.  Un vieil ami a entonné "qu'elles sont jolies les cendres de Sarkosy" avant de s'effondrer en pleurs et ça durait, ça durait, il avait des poches sous les yeux grosses comme des citernes et si ternes! Quand le cercueil est sorti de l'église Mac do (ils sponsorisent les églises pour éviter les crises de foi et ça marche, faut dire qu'ils ont remplacé les hosties par des hamburgers, "ceci est notre pain et le ketchup est notre sang" dit le Jésus de la pub) ils étaient quatre à vouloir porter le cercueil, un record parce qu'avec les réductions d'effectifs, aujourd'hui  ils font ça avec un mec et un diable (tu sais maintenant pourquoi ça s'appelle comme ça, ça vient du futur..). Enfin ils voulaient faire ça à quatre, mais l'autre, il était encore plus petit  mort que vivant! Et ce qui devait arriver  arriva, celui qui marchait derrière, le poulidor des croques morts, il a marché sur les talons de celui de devant et lui a coincé le pieds. Le cercueil a failli basculer. Alors le plus costaud des quatre a pris le cercueil sous son bras, comme une baguette de pain et basta, il est allé le faire cuire. Et là j'ai eu droit à une pub pour un dentifrice à la limaille de fer. Plus personne n'a ses dents d'origine, puis ça faisait tellement vulgaire. Puis les dents sont tellement lourdes que tout le monde ferme sa gueule! Et ça le petit mort il aimait bien.. (j'avoue ce texte a été écrit d'une traite sous l'emprise du Best off des Doors –10 euros à la fnac)

Repost 0
6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 06:10

Se parler à soi-même, cela nous arrive à tous. Surtout pour nous engueuler! Enfin moi, je me dis plus souvent "que je suis con! " que "que je suis génial!". Mais  parler à un soi-même physique de 20 ans son cadet, c'est rare, avoue-le! Ou alors on a la même machine à laver! (si tu piges rien, lis les épisodes précédents, c'est un texte à usage sélectif).

Mon jeune moi m'interpelle!

-Et tu as fais ce voyage rien que pour avoir une notice de machine à laver?

-Oui! Juste pour éviter que des jeunes cons ne me traitent d'incontinent!

-Tu dérives!

-Je sais, la dérive des incontinents, je l'ai déjà fait un paquet de fois.

-dis moi! Mal à propos, mon bouquin il va se faire?

-Mais bien sûr! Il est d'ailleurs en vente pour 8 euros sur mon blog.

livre karak

-Euros? Blog? Kézaco?

-Laisse tomber, tu es trop jeune pour comprendre!

Toi, par contre tu as compris qu'une pub personnelle s'est glissée dans ce texte. Faut bien que je paye mes markers.

-Je ne me croyais pas capable de dire çà, même vieux! Rajoute mon cadet.

-Arrête! jeune moi! Je vais pas te raconter ton futur qui est mon passé, comme il est imparfait je ne voudrais pas que tu déprimes et que cela altère ma santé.

-C'est un grand classique du voyage spatio-temporel. Tu sais pourquoi tu n'as pas trouvé  la notice?

-Heu! Non!

-C'est pourtant simple, tu viens la chercher, et je me connais un peu, tu oublieras de la ramener, bilan? Tu ne l'a pas retrouvée dans ton présent. C'est évident.

Quelque part je me dis que j'étais quand même clairvoyant à cet age.. A suivre.

Repost 0
1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 05:12

 

img440.jpg

Arrivé sur place, c'est la nuit. J'ai préféré venir de nuit pour ne croiser personne. Mais voilà l'interrupteur est de l'autre coté de la pièce. Et en y allant, boum badaboum, j'ai mangé une marche de l'escabeau que j'avais laissé au milieu. Tu parles que 20 ans après, et à mon age, je ne me souviens pas précisément de tout. Quelques secondes après l'ampoule s'allume et la porte d'accès au garage s'ouvre et là, bien sûr, dans l'embrasure, il y a moi, mais de 20 ans plus jeune.

-Vous faites quoi? Du tourisme? Me demande mon jeune moi-même, un bâton de randonnée à la main. Ah! Je reconnais bien là mon humour d'antan.

-Tu peux me tutoyer, tu parles à toi-même, enfin à moi-même. Heu .. enfin nous sommes qu'une seule et même personne.. sauf que j'ai 20 ans de plus!

-Ça, j'avais remarqué..

Qu'est-ce que je pouvais être vache à l'époque!

-Tu ne vois pas qu'on se ressemble?

-Ça, par contre je n'avais pas remarqué!

Et ça continue. De mon coté je me pose la question de savoir  quelle personne (de conjugaison) je dois utiliser, le tu, le nous, le je?

- Tiens pour faire simple je peux te dire que tu as, ou que j'ai, ou que nous avons, essayé de sculpter la tête d'un chien au pommeau du bâton; Et comme ça ressemblait plutôt à une huître sans coquille, j'ai scié le manche, si bien qu'il est trop court pour la marche.

Là, je peux te dire que je me suis impressionné, enfin lui quoi, le jeune moi surtout. Mais moi aussi, enfin nous.

-D'ailleurs je l'ai toujours, je le garde encore dans le porte parapluie.

-Celui à tête de chat!

-Non, celui-là tu vas le casser dans deux ou trois ans.

- Tu es moi, alors. La vache! Je serais comme ça en 2010? Entre moi, on peut se parler vrai! Alors dis-moi, pour l'incontinence ils ont laissé tomber les couches ou quoi?

-Arrête! C'est pour ça que je viens!

Et là, lecteur averti, tu te dis que tu as rarement lu une transition aussi bien réussie, aussi finement amenée, et tu redoutes le pire: que je te dise à suivre

A Suivre, donc.. Le temps de me sécher le cul.. 

Repost 0
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 15:01

 

Ma machine à laver déconne, elle ne vidange pas correctement et laisse un fond d'eau dans le tambour. Tu te demandes pourquoi je te raconte ça! Mais n'oublie pas qu'elle me sert de vaisseau spatio-temporel (lire, relire ou apprendre par cœur "Machine à laver") . Et justement la fonction voyage dans le temps n'est pas affectée, sauf, sauf que je ressors le cul mouillé lorsque je fais un voyage. Désagréable, tu l'avoueras. Ce modèle est uns sorte de prototype qu'un prolo type m'avait vendu avec la notice, il y a une vingtaine d'années. Et je ne la retrouve plus, la notice, pas la vingtaine d'années, çà je peux. Bilan, inutile d'aller sur Internet pour essayer de dégoter un conseil. Puis je vais pas publier que j'ai un vaisseau spatio-temporel dans le garage. Ah! Je te sens douter de ce coté là! Tu mets en doute ma parole messianique, mais si Yannick? Bon, je vais t'expliquer comment fonctionne le truc:

Attention, éloignez les incultes de ce texte, ça risquerait de leur être fatal. En fait cette fonction, ignorée de son créateur, est due à un rotor retors. Il tourne à l'envers, en sens inverse des aiguilles d'une montre, si tu veux! Si tu veux pas c'est pareil. Et sa sale bobine à convulsion indirecte est placée sur son pôle et crée ainsi un chant magnétique que l'on peut entendre lorsqu'elle tourne. Comme je te sens déjà un peu pommé(e) dans la démo, je résume: Imagine que la terre se mette à tourner dans l'autre sens. Que se passerait-il?  Mais non! Bien sûr que ce serait le bordel dans mon bureau (quoique ça l'est déjà un peu). Prend de la hauteur: On remonterai le temps, forcément. Le présent est le point zéro entre le futur et le passé, comme pour un thermomètre. Donc comme tu peux avoir des valeurs négatives de températures, tu peux remonter dans le temps si tu crées les conditions d'une rotation inverse avec chant magnétique mélodieux sur la fréquence FRIC (Fréquence de Résonance Inversée Corrective) . Enfantin! Non? Si tu ne me crois pas vérifie la formule ci-jointe:

-cid_968F9A1F716B489181E1596D12C7BCCE-pouyouc.jpg

En fait la vraie question est: pourquoi cela ne fonctionne qu'avec des croûtes de fromages dans le réservoir à lessive?. En fait je pense que cela contribue naturellement à la déstructuration de la tome.  Bref pour retrouver la notice, je vais remonter dans le temps, je sais très bien ou je l'avais rangée dans le garage, elle y a dormi des années. Je programme 20 ans, mais je reste dans le même lieu, mon garage.. Allez à bientôt .. Tchao! Je vous raconterai.

Repost 0
30 août 2009 7 30 /08 /août /2009 15:47

Qu’est-ce que tu veux que je leur dise à Marie et Joseph ? Qu’il aillent voir le « 7eme jour » au cinoche. Ils n’ont inventé que la toile pas le projo. Non je  leur dis un truc qu’ils ne comprendront pas, toi non plus sans doute. « Je reviens dans moins 10 minutes » Non pas moins de 10, -10 !. Je sais ce que j’écris tout de même !. Retour en 1951. Que mes parents sont beaux, à vingt ans, autour de mon berceau, et que je suis moche à la naissance. Tu as compris, parce que tu es très malin, mais j’explique au cas où un con se soit égaré sur mon blog. Je vais permuter les marmots. C’est terrible de faire son propre kidnapping, mais bon c’est pour être fils de Dieu quand même. Mes parents ? pour le coup je peux plus dire mes vieux, ils sont plus jeunes que moi. Je ne peux pas leur expliquer non plus. Tu me vois en grand père, fringué Made in Larzac (j’ai pas eu le temps de me changer) expliquer à un jeune de vingt ans qu’ il est mon père? Dilemme ! Et puis merde, ils en feront d’autres, bien sûr que je le sais, ils me pétaient tout mes jouets. Puis quelque part, c’est eux qui y gagnent, je parle pas des allocs, non ! mais leur fils sera le sauveur. Enfin, le plus grand des arnaqueurs surtout ! A moi, les fidèles par millions (ça me changera des quatre clampins qui passent ici), les cathédrales, les nonnettes en cornettes, LE POUVOIR SUPREME et le caprice des Dieux ! . Mais Karak, tu ne crois pas en Dieu ? –Certes, mais je crois en moi ! et moi en Dieu ça va tout changer !  J’en suis là de ma réflexion quand je sors dans la salle d’attente. Et là assis l’un contre l’autre, je reconnais  mes grands parents se tenant par la main. Il se sont toujours tenus comme ça, l’un contre l’autre, unis dans la souffrance plus que dans la joie. La maladie n’a pas réussi à les décoller, la mort à peine. Je lis dans leurs yeux l’impatience de me voir, de me connaître, de m’aimer. La gorge serrée je leur dis bonjour, j’ai envie de les toucher, les serrer contre moi. Puis j’ose, je leur demande « je peux vous embrasser ? ». Ma grand-mère me sourit « vous étés habillé comme un Jésus ! » « -Oui, ou comme un brigand ». « Non ! on voit dans vos yeux que vous êtes un brave homme » c’est mon papé qui a parlé. Ils se prêtent au jeu des embrassades. « Votre petit fils est né, vous pouvez aller le voir, vous l’aimerez et il vous aimera aussi ! » Et je les ai vu partir vers la chambre, main dans la main, comme du temps ou ils étaient vivants. Et alors, j’ai pleuré !

FIN

Epilogue : Adieu veau d’or, vaches sacrées, abbé Cochon, couvents couvés… Ce voyage m’a un peu rincé, toi aussi? Si j’étais le messie j’aurais un œil de verre pour pouvoir fermer l’autre et ne rien voir du tout ! (Ange)  Et un verre dans le nez, tu parles! pinard gratos! je ferais pas le difficile. 

http://www.youtube.com/watch?v=2-PgcrBNcAE

 

Repost 0
29 août 2009 6 29 /08 /août /2009 07:14

 

Arrivé à ce moment du récit, tu te demandes si je ne te raconte pas des balivernes, billevesées, galéjades et autres fariboles  (j’essaie d’enrichir ton vocabulaire, ne m’en veux pas !). Tu marmonnes que deux couples qui accouchent dans un bled perdu le même jour et qui s’appellent Marie et Joseph, tu as du mal à avaler ! Peux-tu penser un instant que je te mentisse? Peux-tu penser que ça ne m’ai pas effleuré l’esprit ? La réponse à ta suspicion est devant moi, sur une  banderole est écrit : Grand concours de naissance les 24 et 25 décembre à Bethléem, réservé aux couples qui s’appellent Marie et Joseph, nombreux lots à gagner !.  Et des Joseph et Marie il n’y a que ça ici, tiens une des femmes de mon guide s’appelle Marie et elle a gagné le concours de teinture au henné la semaine dernière ; Et oui ! sa Marie teint au samaritain (Pfff..).  Alors tu doutes toujours ? Je poursuis donc ma quête, quand mon guide me montre une inscription sur un maison cossue : « Local de l’état bleu ». Je l’interroge et en raccourci il m’explique qu’il s’agit du siège de l’UMP. Je pousse la porte et en effet, le ministre de l’intérieur avec sa tête d’âne est là, celle de la santé aussi, avec sa tête de grosse vache. Comment elle n’a pas de cornes ? mais sa vie privée ne nous regarde pas ? Marie Chantal vient d’accoucher, François Joseph lui tiens la main. Il me semble reconnaître le nabot qui gesticule dans son berceau, surtout grâce aux chaussons à talonnettes. Je me casse comme un pauvre con. Le salut ne viendra pas de là ! Je commence à douter des fondements de notre civilisation Judéo-Chrétienne, je vais retourner chez nous, lorsque dans une modeste étable, je vois une lueur, un âne, un bœuf, une Marie, un Joseph et un bébé. Ils ont l’air triste. Je leur demande si le caganis s’appelle Jésus. Ils me répondent que oui. Je leur dit qu’ils doivent être joyeux, que c’est le fils de Dieu, qu’il l’a créé à son image, ils se mettent à pleurer. Je regarde l’enfant. Merde ! un trisomique !

FIN DE TOUT… Et pourtant il y a une suite (dans les idées surtout !)
Repost 0
28 août 2009 5 28 /08 /août /2009 06:51

Bethléem, le 24 décembre de l’an 0

Chers amis

Je suis bien arrivé après un voyage qui aura duré un mois (ça fait long dans un tambour, mais ça permet de mieux raisonner)  J’ai recalé le faisceau temporel pour pas que tu poireautes pendant tout ce temps. Ici c’est la zone complète,  pas un seul panneau indicateur, pas un seul nom de rue, pas de rue non plus. C’est le trou du culte du monde Bethléem. J’ai entamé ma quête et je cherche une étable avec tout le bataclan dedans, tu as pigé au moins (si c’est pas le cas, regarde les dessins, imprime-les et colorie les, mais fait pas caguer le monde !) J’ai demandé mon chemin a un bon samaritain qui m’a indiqué l’auberge. Elle s’appelle « l’étable » et a une étoile au guide, c’est te dire que je sens bien l’affaire. Je pousse la porte et je vois qu’on s’active à l’accueil. Le salon reconstitue une étable, mangeoire au mur, fourche en bois en déco, on se croirait dans un resto du quartier latin. Et le Latin ça aide bien quand même ici. Deux bestiaux empaillés représentent un âne et un bœuf, et au milieu un homme, une femme  et un lardon.(mais non pas la frisée au lardon du menu, un peu de respect, merdre !) j’interroge les acteurs de cette scène pastorale . –Marie ? –oui, -Joseph ? –oui. –Et lui c’est Jésus ? Et là, le Joseph se met dans une rage folle « On n’est pas des portugais ! » qu’il me dit « mon fils s’appelle Ariel » (tu as échappé à Gaël) . Donner un nom de lessive à un gamin, je vous jure !. Le  samaritain qui me sert de guide (le  michelin s’étant dégonflé) me dit qu’il y a une taverne qui s’appelle « Les tables » et que, peut-être, la traduction a caguée. Devant la gargote un bœuf et un âne sont attachés, et l’âne est garé en double file, preuve que ça urgeait. Dedans un nouveau-né  braille (brailler, c’est comme crier mais on dit comme ça pour que les aveugles puissent entendre –celle-là tu peux la copier-). Je pose les mêmes questions, c’est bien Marie, c’est bien Joseph, je tends le menton vers le bébé en disant « Et lui c’est le Christ ? » Le père un peu courroucé me dit « Non c’est Christine ! »… Encore perdu ! mais je vais continuer les recherches même si elles ne mènent Ariel. Bon le parchemin me manque et il faut que je trouve du fromage pour continuer, embrassez le général De Gaulle pour moi, à mince, non ! vous êtes en 2009 ! alors rien !… A suivre de loin..

Repost 0
27 août 2009 4 27 /08 /août /2009 07:34

 

Tu peux voyager dans le temps pour de l’argent comme Fred et  Alexis en vendant des armes à Attila et en oubliant les munitions,  « Time is money » (excellente BD) mais je vais pas copier ! c’est indigne d’un mec génial comme moi !. tiens être génial c’est quoi comme temps ? c’est le plus que parfait du subjectif! Donc faut que je me creuse le citron pour t’offrir lecteur adulé, assidu, acidulé, quelque chose de nouveau !… Je dis ça aussi pour ceux qui veulent utiliser ma machine, si je fais ça, dans trois matins, on me volera les plans et on vous fera travailler 35 heures par jour dans des univers parallèles. Alors qu’est-ce que j’en fais ?. Tu connais ma quête d’absolu, de vérité fondamentale, je dirais même mieux de vérité à fond d’emmental. N’oublie pas que mon truc carbure à la croûte de fromage.( Ah si le fromage t’était Comté, ce serait la Fêta Tome ! ). Donc je vais m’attaquer au Monde, non pas pour le changer mais pour le démonter, puis on le reconstruira ensemble. Pour ça j’ai besoin de certitudes. J’ai ressorti ma veste en pure laine vierge mais dépeignée, un vieux futal en lin improbable, une paire de sandales et me voilà déguisé en Lanza del vasto ou plutôt en Lanza dévasté. Fin prêt pour l’EXPERIENCE. Sur le voyageoscope j’inscris la latitude : 31,26 N et puis la longitude 37,7 E, sur le bitognoscope je mets la date : jour: 24, mois: Décembre, an :0. Cap sur Bethléem !(tu auras au moins appris les coordonnées terrestres)   Je ne sais pas combien de temps va me prendre ce voyage, si j’arriverais à surmonter le bug de l’an 0. Alors tu crois que tu vas attendre longtemps l’épisode suivant. Mais, pauvre de toi, je remonte dans le temps comme je veux ! Donc pas de problèmes si j’arrive dans six mois je te ferais un compte rendu pour demain . A moins que… 

Repost 0
26 août 2009 3 26 /08 /août /2009 12:46

 

 

Je te détaille pas le bricolage que j’ai fait subir à ma machine à laver temporelle pour qu’elle devienne spatio-temporelle, non, ça te dépasserait ! Disons simplement que j’ai rajouté un flux géographique sur la datation à la croûte de fromage. C’est quoi une croûte de fromage ? C’est un truc qui permet de conserver le fromage, donc qui empêche le présent de devenir passé décomposé. OK ? C’est donc un ralentisseur de vieillissement ? Un peu comme ton anti-rides, d’ailleurs tu devrais essayer de te badigeonner avec des vieilles croûtes, je suis sûr que ça fait le même effet ! Et avec l’argent que tu économises tu te fais faire un lifting et basta ! (-Merci Docteur Karak). Donc j’ai transformé la lessiveuse électrique en engin spatio-temporel et je vais te raconter la première expérience de lundi matin. Jour de boulot, je mets pas le réveil, je me réveille tranquillement, quand je veux, je déjeune calmement, je vais chercher mon journal plan-plan, je vais promener mon chien sereinement, je me bois un café paisiblement, je lis le journal posément. Ah oui ! déjà 11 heures ! J’ouvre le hublot, je prend la zappette et en voiture Simone ! Arrivée au boulot 8h moins le quart. Le chef gronde : « vous avez-vu l’heure ? » « - ouais je suis en avance de dix minutes » Là il regarde sa montre, la pendule et s’excuse « j’avais l’impression que vous étiez en retard aujourd’hui ! » « -vous voyez le mal partout chef ! » Et là je refile un coup de zappette pour entrer dans le temps réel, pas loin de midi, je vais bouffer à la cantoche. Le décalage horaire ça creuse.. Je refais le coup l’aprème et voilà comment je m’applique les 35heures, par mois.. « Karak tu exagères ton boss voit bien que tu ne bosses pas ? »  Je t’explique camarade non convaincu(e) ! quand tu voyages dans le temps, tu revis une situation, donc mon chef bosse deux fois, une fois en phase réelle, une fois en phase parallèle, mais l’ordinateur lui, il collecte les deux saisies, tu saisis ? Il ouvre un nouveau fichier en quelque sorte ! Il ne me reste qu’à le signer - nous travaillons en réseau-  et le tour est joué ! Mon chef bosse double lui, sans s’en rendre compte ! C’est normal comme il gagne plus il doit travailler plus ! non ? En plus il est Sarkozyste ! Qu’il crève.. A suivre si tu peux.

 

Repost 0
25 août 2009 2 25 /08 /août /2009 08:50

Je venais d’inventer une machine qui remettait le linge neuf. Sans doute un problème de connexion avec l’option râpe à fromage qui avait donné ce résultat. L’inversion du connecteur a dû entraîner un déphasage de la fréquence temporelle de la compensation bionique à impulsion négative. Ben quoi ! j’essaie de comprendre ! (bon tu as intérêt à lire l’épisode précédent sinon tu vas être paumé, je le sens)  A moins qu’un morceau de croûte de fromage ai cagué le dispositif des combinaisons aléatoires fugitives. Bon, inutile de te dire que j’ai fait des lessives de toute ma garde robe, j’ai tout neuf. Démodé mais neuf, c’est à dire à la pointe de la mode. J’ignore les modes, d’ailleurs je suis indémodable ! n’est-il pas ? Et voilà donc que je m’attaque à ma vieille veste en laine des années Larzac, de la pure laine vierge (les bergers ne courent pas assez vite pour pécho les brebis) . Je mets un temps un peu plus long, et à l’essorage, le boucan me tire d’une sieste réparatrice. Par le hublot qu’est-ce que je vois ? Un mouton ! Je le sauve de la noyade ! Pourquoi un mouton ? Ben oui, tu as compris (j’en doute un peu) ce n’est pas une machine à faire du neuf que j’ai inventé, mais banalement une machine à remonter le temps. Non, pas spatio-temporelle, seulement temporelle, mais je vais bricoler le coté spatial,  sinon je vais finir l’histoire là !. Et le mouton ? tu me dis ! Qu’est-ce que tu aurais fait toi ? tu l’aurais refilé, où plutôt vendu (je te connais) à ton voisin musulman pour la fin du ramadan ? tu l’aurais mis sur ton balcon, promené en laisse dans les espaces verts ? Ben moi je l’ai remis dans la machine, diminué le temps de lavage et j’ai retrouvé ma veste en laine, propre et presque neuve. Le futur d’un passé lointain reste le passé, ça s’appelle le futur antérieur ! Si tu veux voyager dans le temps va falloir réviser tes conjugaisons ! A Suivre dans un futur incertain !

Repost 0

Qui C'est Celui-La ?

  • : Le blog de KARAK
  • Le blog de KARAK
  • : Dessins d'actu, de presse, d' humour .. Chroniques lunaires.. Dieu à temps perdu
  • Contact

BIENVENUE ICI ET MAINTENANT

 

img332

Ici, tout est gratuit. Tu peux te servir des dessins, des textes pour illustrer ton blog, ton tract, ton fanzine, ta chambre à coucher, tes chiottes... Tu peux aussi aller sur mon second blog, best of de mes dessins: 

   Best of karak

La contrepartie c'est de me faire un peu de pub. Bien sûr, si tu es un pro de l'édition ou si tu as de l'argent à parier sur une bourrique tu peux acheter, ça paye mes crayons... Mais l'important c'est que tu regardes et que tu t'exprimes... 

Je prècise que je ne suis pas responsable de la pub qui envahit l'écran et qui ne me rapporte rien mais me permet de tenir ce blog gratuitement..

Ma Biographie

1951-20...
(champion du monde de la bio la plus courte)

Made in Karakie

 

 

 

Couv pour Karak (1)

Le premier tome a eu un franc succès et est épuisé mais la connerie non, alors on remet ça. Voilà donc la deuxième couche qui ne sera pas en vente dans les bonnes librairies ni les mauvais supermarchés.  (60 pages couleur) Prix: 10 euros port compris Pour acheter tu me laisses un com et prépares la monnaie..

 

 

 

livre-karak.jpg


Acheter une oeuvre d'art pour 8 euros c'est possible!
La preuve, mon bouquin ! Tu m'envoies un mail avec tes coordonnées et tu le reçois chez toi,
au chaud. T
ranquille !

Tous ceux qui l'on lu ne le regrettent pas, les autres si..
Pour les sceptiques lire les com dans la rubrique
Mon bouquin

st karak copie22