Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 14:45

img653Que reste-t-il à faire à un gros con, comme moi, quand, même l'armée, ne veut pas de lui? J'aurais bien fait collabo ou du marché noir, mais il n'y a pas la guerre. Dénoncer aussi j'aurai pu faire mais en signant mes lettres anonymes je perdais de la crédibilité. Ah Barbara! La guerre! Quel enchantement! Tu dénonçais des juifs, des communistes, des résistants et tu touchais des primes, aujourd'hui même avec les sans-papiers, les roms et les babas ça rapporte que dalle. Alors j'ai étudié les stars de la télé, je veux faire comme elles: dire des conneries et gagner de la thune. Et à ce petit jeu, j'ai choisi la politique. Un gros con ça craint rien, c'est à ça qu'on les reconnaît disait Audiard, je le sais, ils l'ont dit à la télé. Alors je me suis lancé. Je voulais être le président de mon pouvoir d'achat. J'ai dit que les autres étaient des racailles, qu'avec moi il n'y aurait plus de SDF dans ma rue.  J'ai dit qu'il fallait travailler plus pour que je gagne plus. Enfin toutes les conneries qu'on dit quand on est très con ou bien bourré. Et tu sais pas? J'ai été élu président des cons! C'est plus sympa que roi des cons, parce que l'hérédité n'y est pour rien.. A la force de la veuve poignet, je me suis fait! Aussi aujourd'hui au salon de l'agriculture, lorsqu'un cul terreux n'a pas voulu me serrer la main, tu sais ce que je lui ai dit? Ben oui, j'chuis con!   ZY INDE ( en plus j'apprends l'Anglais avec la méthode à Mimile)

Repost 0
Published by KARAK - dans Pauvre con!
commenter cet article
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 17:46

img653Travail ! Famille ! Patrie ! C’était ma devise de con, mais l’armée m’avait rejeté, et du coup ma famille aussi. Je ne serais pas le général De Gaulle au grand désespoir de mon père, et je ne ramènerais pas de caisses de bières, se lamentait ma mère, la gorge sèche. Alors il me restait le Travail. Du travail quand tu es très con, tu en as pas, pourtant du travail con c'est pas ce qui manque, mais voilà, il faut des diplômes. Et pas de diplôme de con, parce que là j'aurais pu montrer mon bon gros CV (Con Véritable). J’ai fait n’importe quoi, j’ai vendu des andouilles virtuelles à Vire, je me suis fait virer, de l’eau bénite de contre-bande à Lourdes, je me suis fait lourder, de la  porcelaine à tricoter à Limoges, je me suis fait limoger, et à Chartres, j’ai pas voulu y aller… Je suis rentré dans une grande boîte, « l’Agrume» ça s’appelle, et là j’ai commencé au bas de l'échelle. Quand tu es con, tu es toujours au bas de l'échelle, comme ça si un marteau tombe,  y a moins de dégâts. Mais les cons aiment péter plus haut que leur cul, tu le sais bien, et c'est pour ça que j'ai voulu monter à l'échelle. Puis j'ai voulu prendre l'ascenseur social, ça allait plus vite. Alors j'ai dénoncé ces cons de syndicalistes, j’ai eu de la promo, puis j’ai dénoncé les femmes qui arrivaient en retard, encore promo, puis ceux qui toussaient, buvaient ou faisaient les marioles. J’ai tellement balancé, qu’ils m’ont nommé DRH.  ils voulaient du 109, j’ai pas compris pourquoi mais j’ai licencié 109 personnes. Pour la 110eme lettre de licenciement, j’avais laissé le nom en blanc . C’est le mien qu’ils ont écrit ! Et à ce moment là, j’ai compris que  je ne m'étais pas enrichi, mais que  j'avais pris du poids, en quelque sorte, j'était devenu un gros con!  .. A suivre   

Repost 0
Published by KARAK - dans Pauvre con!
commenter cet article
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 13:25

img653Au service militaire, grâce à mon adjudant, que tout le monde appelait Taras Boulba  à cause de la coiffure sans doute, j’ai compris qu’être con n’était pas un handicap, mieux, on pouvait  faire carrière. Alors je me suis engagé, et là j’ai tout appris, fumer, boire des bières, aller aux putes, boire des bières. L’armée a fait de moi un homme ! un vrai ! Un qui chiale pas comme une gonzesse! Un qui crache par terre, qui gagne les concours de pets et qui sait boire des bières.  En plus j’ai appris à faire mon lit et à me lever tôt ! Pas comme ces feignants des banlieues ! -Neuilly c’est la banlieue, ha! merde !.- non, je parle de l’autre banlieue, où même ceux qui travaillent se lèvent tard sous prétexte qu’ils sont veilleurs de nuit. Mais, heu, je me suis fait virer de l’armée à cause de la position du tireur couché. Déjà au début, je croyais que c'était une position sexuelle, parce que les cons parlent toujours de cul. (là, faut être un peu malin pour piger le clin d'œil –excusez moi, ça m'a échappé-) Donc c'était pas la position du missionnaire ou alors pendant la croisade. Moi, j'avais adopté la position du tireur couché en chien de fusil, ce qui me paraissait normal puisque le fusil mitrailleur je l'avais dans les mains.. Par contre c'est ma cible qui pouvait dormir tranquille, jamais un impact, tout à la volée, un peu partout ailleurs. Alors mon adjudant est venu, s'est planté les jambes écartées à trois mètres du pas de tir et à dit:"Vise entre mes jambes et tu mettras tout dans la cible." Et il avait raison Taras Boulba. J' ai tous mis dans la cible. Mais à sa grosse grimace j'ai pensé qu'il avait perdu quelque chose.  J'ai  alors compris pourquoi on l'appelait Boulba. D'ailleurs on l'a plus appelé que "Putain de Taras" surtout quand on le croisait au Bois..

Repost 0
Published by KARAK - dans Pauvre con!
commenter cet article
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 19:24

2

img653A l’école publique, ils se sont vite rendus compte que j’étais très con, mais mon père a dit "Les instituteurs c'est tous des cons de gauchistes, ils ne pensent qu'à faire grève" (ben, oui l'hérédité ça compte!). Le fait que je ne sache ni lire ni écrire aurait du l'alerter, mais comme je savais qui était le général De Gaulle ça effaçait mes faiblesses. J'aurais pu copier sur mon voisin, tu vas me dire, mais ça m'est même pas venu à l'esprit, puis ça n'aurait pas plu ni à De Gaulle, ni à mon père. J'était con dans le public alors mes parents m’ont mis dans le privé. A la place de signer le carnet de correspondance, ils ont signé  le carnet de chèques, rien que pour croire que j’étais moins con. L’école, si t’es con, tu t’emmerdes un peu, mais si t’es pas trop con et que tu bosses, que tu vas pas jouer pour faire tes devoirs, que tu étudies, que tu apprennes par cœur,  que tu te lèves tôt pour arriver à l'heure, tu t’emmerdes beaucoup plus. Alors j’ai choisi d’être moi-même : rester con. J’étais doué en calculs manteaux, je savais toujours exactement où était situé le mien pour l'arracher en vitesse dés que la cloche sonnait.  Par contre pour la grammaire, l'orthographe, la lecture et l’écriture, bernique ! Pour un con, la lecture et l’écriture c’est le sommet de la  connerie ! y a la télé merde ! et la radio! faut vivre avec son époque ! et pour atteindre les sommets, y a les tire-fesses pour les tire au cul. A quoi ça sert de savoir ce que tu sais si ça te sert à rien, sinon à savoir que tu sais? Tu saisis?

Repost 0
Published by KARAK - dans Pauvre con!
commenter cet article
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 17:25

img653.jpg

 

 

Me voilà devenu le « pauvre con » le plus célèbre de la planète. Tout ça parce qu’un p’tit gars nerveux, qui serrait les mains de tous les bouseux du salon de l’agriculture voulait me serrer la pince. Attendez! C’est pas très propre toutes ces mains de paysans ! ça peut propager des maladies. La grippe aviaire, l' achun hainun.(ça se prononce comme ça s'éternue). J’voulais pas qui me touche, l’autre nabot. Pis voilà qui me traite de « pauvre con ». En effet, je suis très con, mais me faire traiter de pauvre, ça m’a pas fait plaisir! Faut pas se moquer des pauvres surtout quand on est riche.. C'est vrai que je suis con, j'aurais pu lui serrer la louche et lui piquer sa rolex, mais non je suis honnête moi, Monsieur. Remarque dans notre société les gens honnêtes passent souvent pour des cons, faut bien le reconnaître! Tu en sais quelque chose! Tiens! Regarde Berlusconi, il est malhonnête, mais personne le traite de con; de salaud, de tyran oui, mais con, non. C'est réservé aux petites gens comme toi et moi, enfin surtout comme toi, oui, rigoler en se faisant traiter de con, excuse moi mais c'est le gâteux  sous la cerise. Tu n'as pas d'excuses comme moi.

Moi, j’étais prédestiné pour être con, ma mère buvait comme un trou –normal elle était normande- et mon père bouffait comme un porc-normal il était Chiraquien.-. Vous pensez bien qu’avec l’hérédité, j’ai morflé. Même avant de naître, déjà,  j’étais con. Ma mère attendait des triplets, moi, ch’uis sorti le dernier et pour déconner, j’ai passé le cordon autour de la tête de celui qu’était devant moi en le poussant dehors. Bon et on n’a plus été que des jumeaux… Très con, je sais, mais je t'avais prévenu. A SUIVRE

 

Nota Benêt: Cette histoire que je remasterise et que j'avais publiée sous mon précédent blog  avait suscité le courroux, l'ire, la colère d'une Sarkosyste qui croyait que j'étais le célèbre "pauv'e con" inconnu. Et je dois avouer que se faire traiter de con par plus con que soi est un plaisir raffiné dont je raffole..

Repost 0
Published by KARAK - dans Pauvre con!
commenter cet article

Qui C'est Celui-La ?

  • : Le blog de KARAK
  • Le blog de KARAK
  • : Dessins d'actu, de presse, d' humour .. Chroniques lunaires.. Dieu à temps perdu
  • Contact

BIENVENUE ICI ET MAINTENANT

 

img332

Ici, tout est gratuit. Tu peux te servir des dessins, des textes pour illustrer ton blog, ton tract, ton fanzine, ta chambre à coucher, tes chiottes... Tu peux aussi aller sur mon second blog, best of de mes dessins: 

   Best of karak

La contrepartie c'est de me faire un peu de pub. Bien sûr, si tu es un pro de l'édition ou si tu as de l'argent à parier sur une bourrique tu peux acheter, ça paye mes crayons... Mais l'important c'est que tu regardes et que tu t'exprimes... 

Je prècise que je ne suis pas responsable de la pub qui envahit l'écran et qui ne me rapporte rien mais me permet de tenir ce blog gratuitement..

Ma Biographie

1951-20...
(champion du monde de la bio la plus courte)

Made in Karakie

 

 

 

Couv pour Karak (1)

Le premier tome a eu un franc succès et est épuisé mais la connerie non, alors on remet ça. Voilà donc la deuxième couche qui ne sera pas en vente dans les bonnes librairies ni les mauvais supermarchés.  (60 pages couleur) Prix: 10 euros port compris Pour acheter tu me laisses un com et prépares la monnaie..

 

 

 

livre-karak.jpg


Acheter une oeuvre d'art pour 8 euros c'est possible!
La preuve, mon bouquin ! Tu m'envoies un mail avec tes coordonnées et tu le reçois chez toi,
au chaud. T
ranquille !

Tous ceux qui l'on lu ne le regrettent pas, les autres si..
Pour les sceptiques lire les com dans la rubrique
Mon bouquin

st karak copie22