Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 16:22

img435.jpg

Nous sommes en guerre aujourd'hui, vous le savez… Aussi, laissez moi vous proposer une recette culinaire qui date de la première guerre mondiale, la fameuse " CHAIR A CANON"

Pour faire une bonne chair à canon, il faut bien sûr de la chair et un canon.

Pour la chair, il faut de la chair fraîche, en évitant la chair blanche. La chair noire ou basanée est conseillée. Celle utilisée pour les deux premières guerres mondiales était dans ces tons.

-Prendre donc un soldat,  inoculez lui  toutes les maladies contagieuses et mortelles que vous possédez. Puis abattez le pour désertion (par exemple)

-Le découper très vite en petits morceaux

-Dans une brouette en fer, mise sur un brasero, verser votre huile de vidange.( A la guerre comme à la guerre)

-Faites revenir la viande, mais juste saisie afin qu'elle conserve tous ses germes et virus..

-Retirer la viande et faire une sauce à base d' amanites phalloïde saupoudrée de feuilles broyées de laurier rose.

-Dans un obus dont vous ne conservez que la coque et la cartouche, verser viande et sauce (inutile de secouer le tir s'en chargera)

-Enfourner dans la gueule du canon et tirez sur les lignes ennemies.

La bas, l'obus en tombant va s'ouvrir comme une grenade (le fruit), les soldats affamés, vont être attirés par le fumet de votre préparation. Ils se gaveront de cette nourriture succulente et deux jours plus tard la guerre aura cessé faute de combattants. 

Cette recette est très économique, pas besoin de bombardements, de destructions, d'énergie fossile ou nucléaire. Pas de sang sur les murs non plus, une guerre propre en fait..

Grâce à cette recette j'ai obtenue une étoile de plus… sur mon képi. 

Partager cet article

Repost0
12 octobre 2014 7 12 /10 /octobre /2014 11:47

 

En cette époque de disette et de pénurie alimentaire, blogueurs fidèles,  vous pouvez compter sur moi pour vous prodiguer quelques recettes  économiques.

Pour réussir la soupe de cailloux, il y a un secret, c’est la qualité de l’eau. Cette soupe ne comporte aucune calorie (merci, merci ! n’applaudissez pas toutes en même temps) elle fait cependant peser plus sans déformer la silhouette. Mon slogan est « manger plus pour gagner plus de joliesse » (si,si c’est français). Je laisse le mot « beauté » aux anorexiques (merci les filles rondes, merci  encore des applaudissements)

Donc dans un grand faitout versez deux cents bons litres d’eau goûteuse, en ce moment l'eau de pluie est très abordable, mettez sur un feu de bois, j’ai dit économie, donc ni gaz ni électricité. Et là,  partez à la chasse aux cailloux. Pour ma part je suggère le gravillon, un peu plus goûteux que le gravier. Je déconseille la grosse calade et la pierre de taille, beaucoup plus difficile à mâcher et lourde à évacuer.  Le gravillon permet un meilleur drainage des voix intestinales, puis au cagadou, ça évite de fendre la cuvette (toujours délicat Maître Karak).

Le temps de cuisson du gravillon ? c’est un peu plus que celui du béton et un peu moins que celui d’un dur à cuire comme Sarkozy .

Où trouver du bon gravillon ? facile, dans les bons virages, sur le bas coté, en plus vous faites un geste pour les droits de l’homme en évitant la déportation !

Servez entre ami(e)s. Ce plat d’origine éthiopienne, enchantera et surtout surprendra vos convives.

Mon conseil « petit plus » le dernier mois de  cuisson rajoutez une pelletée ou deux de terre, ça rendra le velouté plus onctueux. 

C’est un plat « durable » puisque vous restituez intact ce que vous avez emprunté à dame nature et qui vous fera crier "La crise je m'en cague!".

Bon appétit !

Partager cet article

Repost0
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 10:25

img435.jpg

(Pour Kinou, fidèle lectrice parmi les infidèles) :


Un menu simple et très léger :

 

L’éléphant à la mode Limoges

-Sur le marché choisir un gros ou deux petits éléphants frais et mûrs. Comment savoir s’ils sont frais, c’est en les soupesant qu’on sent bien leur densité en mesurant leur flétrissure. Par contre pour la maturité, c’est un peu délicat de dire ça à une jeune fille comme toi, mais il faut lui tâter la trompe, si celle-ci est ferme mais cependant mobile c’est le bon choix, si elle est molle et sans entrain, c’est ton voisin, tu t’es trompée de main.

-Faire vider les bestiaux sur place, ça t’ évitera de retapisser la cuisine.

- Acheter une ou deux girafes pour préparer la farce tropicale, tu ne gardes que les cous, les cous de girafes sont indispensable pour relever le goût.

-Arrivé à la maison, mettre tout ça dans une porcelaine, l’éléphant et la porcelaine c’est une grande tradition. Leur bourrer le croupion avec les cous et ne pas oublier les deux cent kilo de manioc dans le fond du plat pour absorber les graisses.

-Mettre au fou avec un ancien tank Russe. C’est le témoin de cuisson, quand le tank fond tu peux sortir le plat.

Saupoudrer le tout avec du suc de volaille, du suc de cane c’est mieux.

Servir brûlant…

Partager cet article

Repost0

Qui C'est Celui-La ?

  • : Le blog de KARAK
  • : Dessins d'actu, de presse, d' humour .. Chroniques lunaires.. Dieu à temps perdu
  • Contact

BIENVENUE ICI ET MAINTENANT

 

img332

Ici, tout est gratuit. Tu peux te servir des dessins, des textes pour illustrer ton blog, ton tract, ton fanzine, ta chambre à coucher, tes chiottes... Tu peux aussi aller sur mon second blog, best of de mes dessins: 

   Best of karak

La contrepartie c'est de me faire un peu de pub. Bien sûr, si tu es un pro de l'édition ou si tu as de l'argent à parier sur une bourrique tu peux acheter, ça paye mes crayons... Mais l'important c'est que tu regardes et que tu t'exprimes... 

Je prècise que je ne suis pas responsable de la pub qui envahit l'écran et qui ne me rapporte rien mais me permet de tenir ce blog gratuitement..

Ma Biographie

1951-20...
(champion du monde de la bio la plus courte)

st karak copie22