Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juin 2021 6 26 /06 /juin /2021 09:15

Pour cette 2eme leçon de « Comment devenir un bon fasciste » nous allons parler d’insécurité.  Non pas l'insécurité routière, sanitaire ou sociale, non l'insécurité islamique. C’est le sujet récurent qui préoccupe les français honnêtes ,mais existe-t-il des français malhonnêtes ? A part les communistes bien sûr. Nous ne parlons pas des musulmans que vous devez ne pas considérer comme Français, même s'ils ont le droit de vote et une carte d'identité française/immigré.  Nous faisons  donc appel au professeur Zemour pour nous éclairer sur le sujet. Maître Zémour est membre permanant du Conseil National de la Collaboration et président de la Ligue "Pétain revient demain!" Comme, il le dit l’insécurité c’est la faute à l’immigration musulmane.  En parlant des racailles mineures il a ajouté « « Ils sont voleurs, ils sont assassins, ils sont violeurs, c’est tout ce qu’ils sont. Il faut les renvoyer » Il a cependant oublié de dire que ce sont aussi des terroristes.  Le professeur a tout de même la grande bonté de ne pas les envoyer devant la justice, mais chez eux.  Après ça on l’accuse de propager des propos haineux, un comble. . Dans le discours que vous devez tenir n'oubliez pas d'évoquer ce problème: Nous sommes au bord d'une guerre des religions, une Saint Barthélémy à l'envers, ce sont nous les gentils  qui sommes sous la menace des méchants musulmans. Mais il ne faut pas évoquer les Juifs, c'est un sujet soustraite à Dieudonné avec moins de succès -CNew refuse de lui donner la parole-. Non, il s'agit de ceux que nous appelons dans notre jargon "les boucaques" contraction de bougnoule et macaque. Comme les communistes qui allaient tout nous prendre, eux nous prennent tout, même des places de prison. Des mauvais français vous diront que les trois derniers forcenés qui ont tiré sur la police étaient des français de souche, certes, mais un portait quand même la barbe.   

Partager cet article
Repost0
25 juin 2021 5 25 /06 /juin /2021 06:58
2eme Edition de notre bouquin!

Vous avez raté la première édition, aujourd'hui épuisée, vous pouvez vous rattraper en commandant la seconde.

Rappel du délit: Moqueries sur les religions, insolence envers nos dirigeants et dénonciations écologiques... Bref que du lourd à travers une centaine de dessins sur 44 pages couleurs...

Prix: 10 euros + 5 pour le port ( c'est la Poste qui y gagne le plus). 

Comment commander? En me laissant un com sous cet "article" avec votre mail (inscrit dans l'intitulé du message)

Y en aura-t-il pour tout le monde???? Cela dépendra de vous!

Mais bien sûr il y aura une petite dédicace personnelle dessinée

Partager cet article
Repost0
22 juin 2021 2 22 /06 /juin /2021 05:55
Lecture pour tous

C'est rarement que je donne des conseils de lecture, n'étant pas un lecteur très véloce. Mais là c'est vraiment un livre original, par la forme que l'on peut qualifier de poétique, et sur le fond de la misère sociale, celle des ouvriers en usines en horaires décalés et cadences infernales. Un livre choc qui laisse pas indemne ceux qui rêvent comme moi d'humanité (mais non pas le journal, grand couillon) 

Partager cet article
Repost0
17 juin 2021 4 17 /06 /juin /2021 16:04

Soyons clairs, les derniers sondages le montrent: Marine + Zemmour +Dupont Aignan totalisent prés de 40% des intentions de vote. Je pense donc qu'il est temps de s'adapter: Apprenons à devenir de bons fascistes. C'est peut-être pas si dur que ça puisqu'à l'époque les Italiens et les Allemands y sont bien arrivés. Les pays de Dante de  De Vinci, de Beethoven et de Goethe, ça laisse rêveur!  Non? Tu me diras, aujourd'hui, même Israël a son extrême droite qui monte en puissance, alors ne perdons pas de temps.  Cette première leçon sera consacrée à l'immigration, puisque c'est le thème majeur. Voilà les phrases qu'il te faut apprendre et replacer dans les conversations pour bien t'identifier.  Si les immigrés travaillent il faut dire "ils viennent prendre le travail que de vrais français rêvent d'avoir" Inutile de préciser que c'est dans le BTP, chez les éboueurs, les veilleurs de nuit ou les femmes de ménages.  S'ils ne font rien, inutile de préciser que sans papiers tu ne peux pas avoir d'emploi, "non c'est qu'ils sont trop fainéants pour ça et qu'ils préfèrent vivre aux crochets de la société, et que c'est nous tous qui payons. D'ailleurs c'est pour ça qu'ils traversent la Méditerranée, l'appât  du gain leur fait risquer leur vie, on va pas les plaindre quand même..." Et s'ils réussissent leur "intégration" il faut les dénoncer comme appliquant la théorie du grand remplacement. La preuve: "Regarde à la télé, tu vois beaucoup de journalistes ou d'animateurs qui s'appellent Dupont, Durand, Martin, Rivière, Dupré, Duchène, Fontaine, Garcia, non pas Garcia c'est un mauvais exemple. Tiens comme en foot c'est pareil, que des noms étranges Pogba, M' Bappé, Kanté, le seul qui avait un nom bien de chez nous Giroud il est remplacé par Benzèma. Si c'est pas une preuve ça, il te faut quoi? Ah si, l'entraîneur, sélectionneur, Deschamps, mais ça c'est normal c'est le bienfait de la colonisation: "Y a que nous, les vrais français qui sommes capables de les diriger, les commander!" Je te rappelle qu'  aucune équipe d'Afrique n'a gagné la coupe du monde, si c'est pas une preuve! 

Partager cet article
Repost0
13 juin 2021 7 13 /06 /juin /2021 09:34

Mon entreprise privatisée, la bulle spéculative/financière éclatée, nous voilà avec un trou dans la caisse de 70 000 000 000 d'euros. (j'ai mis des zéros pour que tu mesures bien la longueur) 70 milliards, pour des gens comme toi et moi qui sont contents de trouver un billet de 10 euros oublié au fond d'une poche, ça représente quoi? Et bien c'est simple, tous les habitants de la terre devraient donner ces 10 euros pour que ma boîte se remette à flot. Tu imagines? Du premier des chinetoques centenaire au dernier-né des indiens.  Et bien dis-toi bien que tout le monde va raquer. Les clients, les agents, mais aussi les contribuables, puisque l'Etat est actionnaire. Voilà, quand j'étais un feignant de fonctionnaire on rapportait de l'argent à l'état, maintenant qu'on est privé on lui en coûte. Elle est pas belle la loi de la finance? Et mon chef qui me dit "Vous savez pas vous vendre!" tiens je te reproduis ce bout de dialogue avec lui, en parlant de notre boulot de technicien:
-Vous ne savez pas vous vendre!
-Normal, je suis pas une prostituée, et heureusement pour vous.
-Pourquoi donc?
-Parce que vous seriez mon maquereau et qu'on pourrait vous poursuivre pour proxénétisme;
-Vous êtes irrévérencieux! 
-La révérence était un privilège de la noblesse qui a été aboli la fameuse nuit du 4 août 1789
-Je ne suis pas noble, bien au contraire..
-Méfiez-vous, le contraire de noble, c'est ignoble..
C'est vrai je suis feignant, mais ça m'empêche pas de connaître un peu l'histoire et faut pas me chercher au niveau de la réplique. 
Arrivé-là, voilà qu'on nous propose un truc de fou. Alors qu'on est au bord de la ruine, l'entreprise nous propose de partir à 55 ans, payé à 70% du salaire jusqu'à la retraite, avec les annuités qui courent. Les lois de la finance, tu peux pas les comprendre. En tant que fonctionnaire privilégié, je devais partir à 60 ans et avoir 40 ans de bons et loyaux services. Là, ils vont me payer à rien faire, et ça leur fait faire des économies, tu y crois toi? Tu parles que j'ai sauté sur l'occase! J'ai toujours manifesté pour la retraite à 55 ans, sans succès et là on me l'offre sans que je demande. Il aura donc fallut 55 ans pour que je réalise mon rêve: "Etre vraiment payé à rien foutre". Et ça grâce à qui?   Comme me dit un copain: "N'oublie pas de remercier le capitalisme!"
FIN (toute ressemblance avec France Télécom, devenue mécaniquement Orange, n'est pas fortuite)

Partager cet article
Repost0
10 juin 2021 4 10 /06 /juin /2021 17:38
J'y serai... et je serais absent sur mon blog...

Partager cet article
Repost0
10 juin 2021 4 10 /06 /juin /2021 17:32

Bon, mon entreprise allait être privatisée. La boîte a donc eu la bonne idée de vendre des actions à ses agents. Moi je leur chantais ( pas moi en fait, je n'avais composé que les paroles) "deviens donc actionnaire de ta propre galère, deviens donc actionnaire de ta propre misère" un rap composé avec une bande de feignants sudistes (Ha si on avait été plus nombreux!). On leur a bien dit de pas prendre des actions, mais contre l'appât du gain, tu peux pas lutter. Ils m'ont dit quel argument as-tu pour qu'on t'écoute? J'ai répondu "Vous investiriez vous dans une boîte où je travaille?" Ça les a fait rire. Ils ont acheté des actions, ça les a fait pleurer. La bulle informatique/ spéculative a fini par exploser, ont dit les traideurs. Moi, je suis pas très malin, (je sais n'en rajoute pas) mais depuis l'âge de deux ans, je sais qu'une bulle s'est fait pour éclater et une bulle spéculative, c'est comme une bulle de chewing-gum, quand elle est grosse et qu'elle éclate, tu en prends plein la gueule... Et sur ce coup là j'avais pas investi un copeck.. Mais là, une autre grande aventure m'attendait avec mon DRH. La première fois j'ai cru que DRH ça voulait dire Directeur des Relations Humaine. Nan! Nan! C'est Ressources. Dans une boîte, tu as des ressources matérielles et des ressources humaines. Mais ne cherche pas le DRM, ça n'existe pas. Avec le matériel, la boîte elle est pas emmerdée, ça marche ou pas, on répare ou on jette. Point barre. Tu vois, le matériel ça peut bosser 24 heures sur 24, ça a pas besoin de congés, de vestiaires, de fumer une clope, ça va pas pisser toutes les cinq minutes, ça se syndique pas, ça revendique pas. Le rêve quoi! La merde, c'est qu'il faut encore des gugus pour les faire fonctionner. Alors le DRH nous a dit "Il faut évoluer!" Tu te rends compte! L'humanité n'attendait  que ça, qu'à cinquante piges j'évolue. Je lui ai répondu que j'avais Bac+30 parce que je n'avais pas cessé d'évoluer. Alors va commencer une guerre qui va durer jusqu'à la fin. Tu as remarqué que ça dure toujours jusqu'à ce que ça cesse? A SUIVRE Quand même
(en attendant la suite de cette aventure que fut ma vie professionnelle, tu peux relire DRH-STORY en plus y des dessins)

Partager cet article
Repost0
9 juin 2021 3 09 /06 /juin /2021 06:36

didier.jpg

Bon, je travaillais donc dans un service public qui rapportait de l'argent à l'état. C'est à dire un peu à tout le monde. Ben oui! Il y a encore 20 ans c'était pas une insulte de dire ça. Aujourd'hui on sait que les dettes c'est pour l'état et les bénéfices pour le privé. La preuve l'Etat est criblé de dettes et les banques sont prospères, et même si elles sont dans le rouge c'est l'Etat qui les aide. Je sais c'est un peu compliqué à comprendre parce que nous sommes pas fortiches en économie. L'économie ça a des lois que tu peux pas transgresser, des lois faites par des humains pourtant. Regarde une seconde: la loi de la gravitation par exemple, c'est quelque chose d'universel. Tu jettes un truc en l'air et tu le prends sur la gueule. Eh bien le génie humain fait que les hommes peuvent voler. On a inventé la lumière pour voir dans le noir, on fait flotter des bateaux en fer, on envoie des gus se faire chier sur la lune, tout ça en défiant les lois universelles, par contre on peut pas aller contre les lois du marché. Celles qui affament les gens et plus seulement les pays du tiers-monde. Quand c'était le tiers monde, on s'en caguait un peu….Demain le tiers-monde ce sera nous.. Bon je m'égare, mais voilà qu'on parle de privatisation de ma boîte. Pour un branleur comme moi, tu te rends compte du drame? Il va falloir que je travaille plus! Et en effet on a travaillé plus, travaillé plus mal en fait. On défaisait le lendemain ce qu'on faisait la veille. Remarque ça m'allait bien puisque j'avais rien foutu la veille, j'étais en avance le lendemain. Les fous du boulot bien fait ont commencé à se suicider. C'était à la mode a dit notre PDG. Moi-même un jour j'ai sorti mon pistolet, me le suis collé sur la tempe et clic, j'ai appuyé sur la détente. J'étais très détendu; Un peu con, certes, avec une fléchette en plastique plantée dans la tronche, mais qu'est-ce que je n'aurais pas fait pour faire sourire un lecteur… A SUIVRE 

Partager cet article
Repost0
7 juin 2021 1 07 /06 /juin /2021 17:13

Gamin, lorsqu'on me demandait ce que je voulais faire lorsque je serais grand, je répondais invariablement: "Rien". Cela faisait rire mon entourage.

-Tu ne veux pas devenir pompier?

-Nan!

-Ni gendarme ?

-Nan!. A la limite voleur, j'aurais bien voulu, mais pas gendarme! J'aimais pas leur uniforme, j'aime pas trop les uniformes d'ailleurs.

Rien faire me convenait parfaitement. Je passais mes journées à observer ma tortue hiberner, à regarder l'activité de la fourmilière, ou encore à rêvasser en regardant les nuages, puis à jouer avec mes copains, ça suffisait à mon bonheur.

A 18 ans, la question changea. On me demandait quel métier je voulais exercer, je répondais: je sais pas. En fait je savais très bien ce que je voulais, je n'avais pas changé d'avis. Je ne voulais rien faire. J'avais découvert la lecture, la musique et le cinéma et ça me suffisait amplement. J'avais pas demandé à vivre, alors autant que ce soit de la façon la plus agréable possible. Bon, j'avais bien pigé quand même, avec ma mère qui faisait des ménages, que je n'étais pas d'une famille de rentier. Alors je me suis renseigné, j'ai écouté les uns et les autres et à l' énoncé de la question qui devenait de plus en plus long: "que veux-tu faire lorsque tu vas entrer dans la vie active?" j'ai répondu: "Fonctionnaire!" avec ce timbre de voix qu'ont les gagnants d'un jeu radiophonique. On m'avait dit beaucoup de bien d'eux, que c'étaient des branleurs, des feignaces, des jamais content, qu'ils gagnaient beaucoup d'argent à ne rien faire. Le seul problème c'était le concours: 300 prétendants dans la salle pour 30 places. Et là, je remarquais que les parents qui dénigraient le plus les fonctionnaires avaient envoyé leurs rejetons passer le concours.. J'ai été pris, eux non. C'était un peu normal, j'étais vraiment très bon à Rien, alors qu'eux étaient, aux dires de leurs parents, excellents en tout. Il y avait donc une justice.

Bon, mais là, j'ai commencé à déchanter. D'abord, il a fallu que je m'expatrie, que j'aille chercher ma planque à Paris. Immigré dans mon propre pays, à vivre avec d'autres immigrés plus colorés que moi, dans des foyers de plus ou moins jeunes travailleurs. Because la paye, c'était loin d'être le pactole annoncé. Je me demandais si c'était vraiment mon salaire  qui poussait la France dans le rouge de la dette. Mais, là où j'ai été le plus déçu, c'est pour le travail. Il fallait travailler, toute la semaine, matin et soir, avec un maigre mois de vacances.

Je découvrais que le seul privilège que tu as lorsque tu es fonctionnaire, c'est pour remplir la feuille d'impôt. Tu n'as qu'un chiffre à mettre, un chiffre inscrit sur ton bulletin de paye de décembre: le montant imposable. Et  l' autre surprise c'est lorsque tu reçois ton imposition, à quelques centimes près c'était le montant du mois de congés payé. 

Il restait les grèves, pour dire que tout ça était un peu injuste et revendiquer plus. Ben là aussi, on m'avait trompé. A chaque grève, une journée de salaire de retenue. Une sorte de travailler moins pour gagner moins. Et on m'accusait de prendre les gens en otage, alors que j'ai jamais demandé, ni reçu, de rançon. Je travaillais dans un Service Public qui gagnait beaucoup d'argent, je voulais simplement que l'on m'en donne un peu plus. A SUIVRE

Partager cet article
Repost0
23 mai 2021 7 23 /05 /mai /2021 17:12
A vos pinceaux!

Partager cet article
Repost0

Qui C'est Celui-La ?

  • : Le blog de KARAK
  • : Dessins d'actu, de presse, d' humour .. Chroniques lunaires.. Dieu à temps perdu
  • Contact

BIENVENUE ICI ET MAINTENANT

 

img332

Ici, tout est gratuit. Tu peux te servir des dessins, des textes pour illustrer ton blog, ton tract, ton fanzine, ta chambre à coucher, tes chiottes... Tu peux aussi aller sur mon second blog, best of de mes dessins: 

   Best of karak

La contrepartie c'est de me faire un peu de pub. Bien sûr, si tu es un pro de l'édition ou si tu as de l'argent à parier sur une bourrique tu peux acheter, ça paye mes crayons... Mais l'important c'est que tu regardes et que tu t'exprimes... 

Je prècise que je ne suis pas responsable de la pub qui envahit l'écran et qui ne me rapporte rien mais me permet de tenir ce blog gratuitement..

Ma Biographie

1951-20...
(champion du monde de la bio la plus courte)

st karak copie22